Concile Visionnaire

Lieu de recrutement des Factions et Alliances

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2725
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Concile Visionnaire

Message par Kafelor » 28 mars 2011, 21:15

"Ami(e)s et ennemi(e)s des cinq planètes, je suis le G.M.S Kafelor, chef du tout nouveau Concile dont le passage en alliance vient d'être accepté. Le nom complet de notre organisation est désormais "Concile Visionnaire", et non plus Concile Débonnaire, car comme vous allez pouvoir le constater ci-après, notre nouvelle alliance n'a plus rien à voir avec l'ancienne pour ce qui est de ses objectifs, de son mode d'organisation interne et de sa philosophie de jeu.
J'en profite, avant de vous laisser lire notre histoire et notre charte, pour dire à tous ceux qui souhaiteraient rejoindre notre projet et notre nouvelle organisation, de m'envoyer un télégramme diplomatique. En vous remerciant pour votre attention."




Le texte tant attendu apparut sur l'écran de contrôle de la salle. Tous les dirigeants purent lire :





Histoire

Au fond d’un bar, l’un des plus renommé de la galaxie, bondé habituellement mais dans le cas présent pratiquement vide car réservé pour la nuit, les dirigeants du Concile discutaient autour d’une longue table en forme triangulaire. Si on les voyait pour la première fois et si l’on s’en tenait au niveau vestimentaire et de l’apparence, on aurait dit qu’ils formaient un groupe quelque peu hétérogène presque antinomique à certains égards. Quelques uns d’entre eux étaient drapés d’une toge ou d’une robe de bure, d’autres étaient en uniforme militaire arborant fièrement leurs médailles d’honneur, d’autres encore étaient habillés en civil, propres sur eux, vêtus du traditionnel costar-cravate.

Pourtant, ces hommes et ces femmes avaient l’habitude de se côtoyer depuis très longtemps et avaient traversé ensemble bien des épreuves. La dernière en date avait cependant été presque fatidique. Ils avaient été pris de cours face à tant de violence, d’acharnement et de haine. Ils n’avaient pu éviter le bain de sang, et n’avaient pu sauver tout le monde. Mais ce n’était pas cela le plus important finalement mais bien plutôt le fait qu’ils en étaient ressortis très affectés tous à tel point qu’après cette dernière attaque plus rien n’était pareil. C’était comme si on les avait forcé de se réveiller d’un long rêve merveilleux, qu’il n’y avait plus moyen de se rendormir, et qu’il fallait alors totalement repenser leurs manières de penser et de vivre.

Et c’est ce à quoi s’employaient les membres du Concile dans ce bar : il fallait modifier en profondeur l’alliance. Tout le monde fut d’accord qu’il fallait tirer 4 enseignements de ce fiasco. Tout d’abord, les précédents idéaux de justice, de lutte contre la destruction d’infrastructures civiles et de défense et de sécurisation des populations devaient être largement abandonnés car impossible en pratique à mettre en place et à assurer. Egalement, il était clair qu’il fallait rompre avec cette volonté de faire valoir un droit intergalactique au-dessus de toutes les lois des Etats tout comme le fait de se présenter comme les défenseurs des droits fondamentaux énoncés par la Corporation Galactique. En outre, certains membres devaient être provisoirement mis à l’écart au motif qu’ils n’avaient pas été suffisamment présents lorsqu’on avait justement le plus besoin d’eux. Ceux-ci n’avaient d’ailleurs pas été conviés à ce rassemblement. Enfin, il était nécessaire de revoir en partie les relations diplomatiques et militaires avec les autres organisations galactiques.

La réunion se prolongea toute la nuit. Les bières d’abbaye, les chopines de bérichampagne et les bouteilles de saké se vidaient encore et toujours. Les dirigeants du Concile qui étaient entrés dans le bar le visage si sombre et si grave, commençaient à retrouver le sourire, à plaisanter entre eux, à s’égosiller, puis à chanter en chœur, à s’amuser et même à danser (l’un d’entre eux réussissant à faire la danse du ventre sur la table à quatre heures du matin). Les heures passèrent et plus rien ne semblait être si important. Seul le plaisir et la joie d’être ensemble refit surface comme au bon vieux temps des débuts conciliaires. A l’image des premières lueurs du soleil qui tout doucement firent leur apparition dans le bar, les dirigeants du Concile se sentait revivre comme revigoré et prêt à démarrer un nouveau cycle d’histoire…

Charte :

Préambule
Télégramme diplomatique déposé à la Corporation Galactique le 1er vertan 3729 par le Concile Visionnaire :
Clé de cryptage n°824-B-707


« S’en est terminé du Concile Débonnaire. Suite à de multiples raids et attaques massives, l’ancien solar Lunopia qui servait de quartier général au haut commandement du Concile n’a pu résister à tous ces assauts et ayant perdu ses boucliers protecteurs, il a implosé intégralement à 8h36 heure volcanienne. Malheureusement, une partie seulement de l’équipage a pu être évacuée à temps, les autres ont péri dans l’accident.
Face à cette situation et face au constat que notre force d’interposition milicienne est totalement dépassée par les puissances maléfiques qui agitent notre monde, nous avons décidé de transformer en profondeur notre système organisationnel interne ainsi que les buts et les objectifs beaucoup trop idéalistes et ambitieux. Dans ce cadre là, nous avons réfléchi à une charte totalement remodelée dans l’optique de nous adapter plus efficacement à ce nouvel ordre galactique et aux nouvelles menaces qui l’accompagnent. Après moultes débats et réunions, nous sommes parvenus à nous mettre d’accord sur un ensemble de principes et dispositions réglementaires que nous vous envoyons ci-joint à ce document.
Le Concile Visionnaire. »


Ordonnance 1ère : Direction générale
Alinéa 1 : Le Concile Visionnaire est dirigé par le Grand Maître Sacerdoce Kafelor.
Alinéa 2 : En tant que chef, celui-ci a le pouvoir de nomination ou de révocation d’un ministre, d’ordonner des modifications constitutionnelles, et de contrôle de ses ministres.
Alinéa 3 : Dans sa tâche de superviseur et d’administrateur de l’alliance, le chef est assisté de ses ministres.
Alinéa 4 : Le chef et ses ministres disposent des pouvoirs qui incombent à chacun de leur poste mais ont aussi des devoirs d’implication, de sérieux et de transparence envers l’ensemble de l’alliance.


Ordonnance 2nde : Politique intérieure
Alinéa 1 : Les membres du Concile Visionnaire sont appelés les « Conciliaires ».
Alinéa 2 : Chaque Conciliaire a le droit à une voix lors de toute décision importante de l’alliance.
Alinéa 3 : Chaque Conciliaire a une liberté totale de parole et de pensée.
Alinéa 4 : Chaque Conciliaire, à l’instar des ministres, a aussi des devoirs d’implication, de sérieux et de transparence envers l’ensemble de l’alliance.
Alinéa 5 : Chaque Conciliaire a également le devoir de participation aux débats et aux opérations de l’alliance.
Alinéa 6 : Tout Conciliaire peut proposer sa candidature pour être ministre. Pour être accepté, il faut qu’il obtienne la majorité des voix lors du vote de confiance.


Ordonnance 3ème : Economie et commerce
Alinéa 1 : Le ministre de l’économie coordonne la stratégie économique et commerciale de l’alliance. Actuellement il s’agit du dirigeant du Blackystark.
Alinéa 2 : Les prix et les taxes sur les transactions et les productions seront déterminés et indiqués de manière transparente de telle sorte que ces informations soient accessibles par tous.
Alinéa 3 : Les prix minimum et maximum, ainsi que la taxe, pratiqués sur le marché sont décidés via un vote à la majorité au sein de l’alliance.
Alinéa 4 : Tout le monde peut vendre ou acheter des lots de ressources sur le marché du Concile Visionnaire (à condition de respecter l’alinéa 5 et 6).
Alinéa 5 : Tout le monde peut échanger des ressources avec n’importe lequel de nos membres, sauf décision contraire de l’alliance.
Alinéa 6 : Si un non-Conciliaire vend des lots à un prix inférieur à ceux mis en vente par nos membres, ces lots seront susceptibles d’être saisi par le ministre du commerce.


Ordonnance 4ème : Diplomatie et politique étrangère
Alinéa 1 : Le ministre des affaires étrangères coordonne la stratégie diplomatique et de politique étrangère de l’alliance. Actuellement il s’agit du dirigeant du Launell.
Alinéa 2 : La nature des relations diplomatiques avec n’importe quelle autre faction ou alliance sera déterminée et indiquée de manière transparente de telle sorte que ces informations soient accessibles par tous.
Alinéa 3 : La nature des relations diplomatique est décidée via un vote à la majorité au sein de l’alliance.
Alinéa 4 : Tout le monde, dirigeant, ambassadeur, émissaire ou simple citoyen, peut demander d’être reçu au sein du département « Ambassade » des bâtiments du Concile Visionnaire.
Alinéa 5 : Plusieurs niveaux de relations diplomatiques pourront être proposés. Du plus étroit au plus distant : alliance, pacte de non-agression (subdivisé en 3 sous catégories : pacte militaire, pacte commerciale, coexistence pacifique), neutralité (coexistence neutre, absence de relations, relation glaciale), hostilité.


Ordonnance 5ème : Recrutement et extension
Alinéa 1 : Le ministre du recrutement coordonne la stratégie d’enrôlement et les demandes d’intégrations de l’alliance.
Alinéa 2 : Seules des demandes d’intégration sérieuses seront retenues, soit avec une missive écrite en RP, une présentation de l’Etat et de son parcours c2gien, et ses motivations pour venir chez nous.
Alinéa 3 : Toute demande d’intégration est avalisée par un vote à la majorité au sein de l’alliance.
Alinéa 4 : Tout dirigeant qui le souhaite peut poser sa candidature pour entrer au sein du Concile Visionnaire.
Alinéa 5 : Le Concile peut décider de la mise en place de vastes campagnes de propagande et de propositions de recrutement dans le monde.
Alinéa 6 : Le Concile peut décider de proposer une fusion ou un rachat à une faction ou alliance qui le souhaiterait.


Ordonnance 6ème : Armée et défense militaire
Alinéa 1 : Le ministre des armées coordonne la stratégie militaire défensive et offensive de l’alliance.
Alinéa 2 : A l’inverse des autres champs d’action, les capacités militaires du Concile Visionnaire ne seront en aucun cas divulguées à l’extérieur de l’alliance.
Alinéa 3 : Si besoin est, et après épuisement du recours diplomatiques, des opérations militaires collectives pourront être menées à l’encontre d’autres Etats.
Alinéa 4 : Les actions individuelles militaires d’un Conciliaire ne regardent que lui et sont donc a priori autorisés à moins que des relations diplomatiques aient été actées auparavant empêchant toute agression pour n’importe quel motif que ce soit.
Alinéa 5 : Tout dirigeant non membre du Concile peut demander une protection renforcée de son Etat de la part de l’alliance.
Alinéa 6 : Ces demandes seront actées par un vote à la majorité au sein de l’alliance et s’accompagneront nécessairement d’une contrepartie financière.


Ordonnance 7ème : Spiritueux
Alinéa 1 : Le ministre des spiritueux coordonne la politique tarifaire du bar de l’alliance ainsi que sa stratégie de développement et d’implantation.
Alinéa 2 : Les prix pratiqués dans le bar du Concile seront déterminés et indiqués de manière transparente de telle sorte que ces informations soient accessibles par tous.
Alinéa 3 : Les prix sont décidés via un vote à la majorité au sein de l’alliance.
Alinéa 4 : Tout le monde, dirigeant, ambassadeur, émissaire ou simple citoyen, peut demander d’être reçu dans le bar du Concile Visionnaire, à condition de consommer abondamment
Alinéa 5 : Seuls les grands crus de bérichampagne et de saké seront admis au sein de notre bar.
Alinéa 6 : Le ministre des spiritueux a un pouvoir de contrôle et de vérification de la consommation d’alcool des Conciliaires. Si l’un d’entre eux est jugé trop sobre, celui-ci pourra être écarté du Concile Visionnaire.
Image

Répondre