HURQALYA -l'histoire du grand blond avec une chaussure noire

Lieu de recrutement des Factions et Alliances

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Chokmah Sephiroth
Messages : 719
Inscription : 02 mars 2011, 10:30

HURQALYA -l'histoire du grand blond avec une chaussure noire

Message par Chokmah Sephiroth » 23 mai 2015, 09:38

Le superviseur du CEG posa sa navette à l'appontement de l'Arbre sénatorial,
en y sortant il fit poster des gardes autour pour en protéger l'accès.
Il y avait à son bord quelqu'un ou quelque chose qu'il fallait tenir secret encore un moment.

Il fonça vers la salle fleurs du Cercle des Alliances, devant rapidement déposé l'inscription
de la faction, alliance à en devenir prochainement et cela tardait de le faire.
Seul à en avoir les pouvoirs, il avait été nommé provisoirement leader pour y accomplir ses
tâches urgentes.
Mais surtout, laisser se reposer celui qui ensuite serait notre guide.

Le réceptionniste de la salle pris son fichier et l'inscrit sur le livre des inscriptions et coda son envoi.

Voila Superviseur, c'est fait, vous êtes officiellement inscrit, et votre dossier est en étude.

Le message s'inscrit sur le tableau, se qui voulait dire que tous pouvait maintenant le lire.


C’est l’histoire d’un mec, perdu dans notre univers, s’appelant BigFive.

BigFive était enfoui au plus profond des entrailles de Galactica depuis bien longtemps, mais pour faire le mal et bousiller tous le monde il lui fallait remonter, difficile était son ascension car à chaque niveau il y avait une épreuve à passer, chaque sphère élémentaire lui posait un problème, celui de la franchir et il devait trouver des astuces, déjouer des pièges et combattre des sortilèges pour pouvoir enfin se retrouver à l’air libre et respirer.

Plus il remontait plus la lumière rose du joyaux était étincelante alors que sous ses pieds, ce n’était que froid et puanteurs nauséabondes.
Il finit par arriver à la surface de Galactica, planète ou siège la Corporation galactique ou du moins se qu’il en reste, de gros méchants monsieur ayant tous cassé, par pur plaisir, ou pour savoir qui avait la plus grosse de tous sûrement, planète, je parle de planète, ne vous méprenez pas sur mes propos.

Ah, mais vous vous demandez qui je suis, le narrateur de cette histoire, celui qui fait du troc sans arrêt et qui bouge jamais de chez lui, mais oui tous le monde me connait, j’ai pas besoin de prononcer mon nom, à chaque apparition de ma part dans n’importe quel endroit, les langues se délient et la tension monte.
Bref ce n’est pas le but de ma présence, je dois vous raconté l’histoire de BigFive,

Je continue et arrêtez de m’interrompre avec vos questions.

BigFive avait passé au travers de chacune des sphères et y avait réussit les épreuves, il grandissait en pouvoir maléfiques à chaque traversée, gagnait en puissance à chaque remontée et le voilà au bout du tunnel, la sortie vers le monde des vivants, notre univers.
BigFive était devenu maléfique et super puissant, enfin il lui restait encore à trouver un endroit pour dormir parce que toutes ses épreuves lui avait donné grand faim et grand soif.

Santé, je bois un coup de BerryChampagne, toutes ses émotions, j’ai besoin d’un remontant pour continuer.
Voilà, c’est mieux…

La lumière au dessus de sa tête, vive et éclatante, cette lumière qui l’avait conduit vers la sortie était d’un rose vif et cela lui rappella des souvenirs, il avait déjà vu par le passé cette clarté, cette sensation d’attirance et de pouvoir, mais ou avait-il ressenti cela.
Il puisa au fond de sa mémoire mais n’y trouva pas la réponse, la fatigue, l’épuisement l’en empêchait certainement.
Il était là, nu dans la nuit glacial, sans comprendre ou il devait aller, il sentait en lui une puissance infini, un pouvoir du mal gigantesque mais il ne savait à quoi il devrait servir.

A cette instant, plusieurs grondements se fit entendre et après quelques instants, des lueurs apparurent.
Plusieurs personnes se trouvaient en face de lui, mais dans l’éblouissement des torches, il ne réussit pas à apercevoir leur visage.
BigFive sans détourna pour échapper à ses lueurs aveuglantes, et grandit de cette expérience,il s’endormit ou plutôt il médita debout face à la lueur rose de ce joyaux dont la clarté éclairait son visage

Eh bien! telle est précisément l’histoire de notre Univers.
Car cet être était descendu jusqu’au sein de Galactica, lorsque à l’époque du Shadowsong, il lui fut dit :
« Maintenant, remonte. »
Cette remontée, il venait de l’effectuer, mais elle avait pris du temps.
Il n’était pas encore délivré des pesanteurs et des aspérités, des ténèbres et des brumes.
Il venait d’émergé à l’air pur, au porte de cette planète corporative, centre décisionnaire et politique, point névralgique et la demeure des ténèbres.
Et c’est dans les ténèbres qu’il y a lieu de chercher un salut, de pratiquer une certaine conduite, de professer une certaine croyance.
Mais une fois sortis de ces brumes et ayant pénétré dans l’air pur, BigFive contempla le joyaux rose éclatant et ses 5 planètes, il en contempla l’éclat rose vif et la beauté de ses terres de couleurs différentes, bleu, jaune, verte, rouge et beige, puis il s’endormit.

Je fais parti des ses personnes venus sur Galactica pour le récupérer, nous l’attendions depuis si longtemps, nous ne pensions pas cela possible tellement le temps nous avait marqué et courbés, pourtant HURQALYA nous a contacter, averti de sa venue, nous a guidé vers lui, cette ami temps attendu, l’être suprême des 5 planètes ayant traversé chacune des sphère pour en prendre sa puissance et sa magie.
Qui, vous vous demandez, qui avait été appelé, les adorateurs du joyaux rose, ceux qui par le passé, avait prêté serment d’allégeance à cette éclat, et qui éparpillé dans cette univers attendait un signe, une lumière qui enfin apparue.

Moi, le superviseur du Miyard, qui fut l’un de ses leaders.
Le dirigeant du Dune qui fut aussi une pièce maitresse.
l’ancien Grand Conseiller Fisurima qui n’était autre que le leader au delà le voile.
Mais aussi celui que personne n’a oublié, Le Yeromes du Jeraseth, ce petit jeune qui fut formé
auprès des plus grands généraux de notre histoire.
ET BigFive, né sur la planète verte il y a fort longtemps et qui par le passé avait le nom du Launell, mais il avait bien changé, par sa remontée des ténèbres, par ses épreuves endurées, il avait grandi, et émanait de son corps rongé par le temps une force surdimentionnelle, un pouvoir divin que nous ne comprenions pas encore.

Je le recouvris d’une longue cape pour qu’il ne se balade pas nu dans les rues de la Corporation, cité en ruines et désertes, ou nous avions posé nos vaisseaux, nous ne voulions pas qu’un espion à la solde d’autres alliances ne puissent voir son image.
Je me croyais grand mesurant déjà plus de 2 mètre mais je faisais petit à coté de BigFive, il du se baisser pour rentrer dans ma navette, les autres présent à cette rencontre regagnèrent leur vaisseau pour repartir dans leur état respectif. Je restais seul avec lui, sachant ou le conduire, ou l’amené, sur la planète verte, chez lui depuis toujours, un palais somptueux que nous avions fait reconstruire et dissimuler dans un brouillard épais protégant un dôme, bouclier anti-missiles et invisible sur les radars.

C’est à cette instant que j’entendis sa voix, elle n’avait pas changée depuis notre dernière rencontre, seul son apparence l’était

Bonjour mon ami, nous avons réussi, HURQALYA a fonctionné, cela fait bien longtemps que je ne t’ai revu mon ami mais tu n’as pas changé, je suis heureux de voir que vous êtes tous là, nous les anciens Améthystes, ou du moins ceux qui sont encore en vie, il n’en reste plus beaucoup, une poignée.

Oui mon ami, heu je veux dire BigFive puisque tel est ton nom aujourd’hui, il reste encore quelque adepte mais eux ont oublié, ils ne sont pas venu quand il y a eu l’appel, ils ne sont plus ceux que tu as connus, et ils seront peut être tes ennemis demain mon ami.

La navette prenait le chemin de Vertana et BigFive avait refermées les yeux.
Alors l’évidence était là, BigFive le veille ! HURQALYA est proche.



Blacky, se faufila entre les amas de débris jonchant le sol, vestiges des derniers combats pour gagner une autre salle
ou il devait donner réponse à un vague dossier parait-il brulant.

Il devait faire vite car son devoir était de conduire au plus vite son ami sur Vertana et mettre en place la suite de HURQALYA.

Répondre