Salon Cécé

Lieu de recrutement des Factions et Alliances

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Lazarus
Messages : 226
Inscription : 12 févr. 2014, 23:59
État : Lazarus

Re: Salon Cécé

Message par Lazarus » 31 déc. 2015, 11:17

Il n'avait jamais mis les pieds dans le Salon réservé à l'Alliance dont il était un des membres fondateurs. Il n'avait, par ailleurs, jamais foulé le sol du Sénat galactique. Cela ne lui fut jamais utile et il préférait se tenir loin des manigances politiciennes qui furent et qui ont toujours court au sein de ce lieu si solennel.

Étant un être austère rejetant les fioritures, il s'impose un code moral très stricte. Tout déplacement de sa part qui devait l'éloigner de ses responsabilités de chef d’État devait être justifié et justifiable auprès de son Assemblée.

Au vue des récentes victoires militaires de l'Alliance ayant impliqué pour la première fois des flottes du Thorgrad, L'Ingénieur Ainé de la maison Thorgrad se devait de se présenter en chair et en os auprès de ses frères Deserticain.

Assisté par sa seconde, Leona, Ingénieur Disciple mais également commandante de la flotte mère du Thorgrad, il se préparait à rendre visite à ses frères d'armes


Laissez-moi accrocher votre cape.... Arrêtez de bouger voyons ! Ahhh voilà ! Leona fit quelques pas en arrière
Vous êtes magnifique !

... Je n'apprécie pas votre humour ...
... Je suis censé être respectable ...
... Et pas 'magnifique' ...


Leona tordait un peu le nez
Roohhh ne soyez pas rabat-joie ! Pour une fois que vous sortez, vous pourriez montrer plus d’amabilité ! Ça sert pour se faire des amis vous savez ?

... Peut-être ...

Elle esquissa un sourire plein d'empathie. Il était difficile pour l'Ainé d'avoir des relations amicales facilement, elle le comprenait mieux que quiconque

Ayant vécu sur les terres Deserticaines, il n'avait pas eu une enfance facile. Il fut frappé par toutes sortes de maladies dues principalement à des empoisonnements répétés par des métaux lourds, le rendant partiellement infirme et incapable de se déplacer et de parler naturellement. Pour survivre, les ingénieurs de l'époque ont du concevoir après des années de recherches une armure sur mesure afin qu'il puisse continuer à se mouvoir. Elle n'avait pas plus que le but de le maintenir en vie.

Ainsi recouvert de la tête au pied d'une armure imposante, il n'était pas simple d'inspirer confiance à qui que ce soit.


... Nous sommes prêt. On peut y aller ...

Tout deux se rendirent alors au Salon du Columna Creationis afin de célébrer les nombreuses victoires de l'Alliance. A leur arrivée, ils remarquèrent au loin la présence d'un homme accompagné d'une garde rapprochée. Celui-ci semblait avoir la stature d'un homme d'Etat et parlementait avec les gardes à l'entrée du Salon cécé.

Cet homme n'était toutefois pas connu, en tout cas pas comme un membre Cécé.

Interrogée, Leona ne put s'empêcher de demander à son Ainé


Qui est-ce ? Vous le connaissez ?

... Non ... répondit l'Ainé de manière tout aussi laconique que monocordiale

Sans même preter attention à l'inconnu présent devant la porte. Il s'adressa directement aux gardes

... Je suis Arkhan, Ingénieur Ainé de la maison Thorgrad ....
... En tant que membre fondateur du Columna Creationis ....
... Je requiert l'autorisation d'entrer ....

Leona regarda Arkhan d'un air circonspect

Pas besoin d'être aussi lourdingue.... Elle se présenta à son tour
Je suis Leona Thorgrad, commandante en chef de la flotte militaire du Thorgrad. Enchantée !

L'un des gardes acquiessa et permit aux deux représentants du Thorgrad d'entrer. L'autre fut plus affairé à observer les superbes courbes de la commandante avec un regard dégoulinant de lubricité.

Alors que Leona s'empressa de rejoindre le Bar, Arkhan resta à l'entrée et regardait successivement l'inconnu et le garde. Il demanda sur son ton monocorde caractéristique et en pointant du doigt l'inconnu


... Qui-est-ce ? ....

Le garde présenta alors l'inconnu, qui se révéla être le Commandeur Vanalth, du Vanalthein. Celui-ci avait quelques interrogations et souhaitait parlementer avec la diplomatie Cécé. N'ayant pas participé activement aux manœuvres sur le Vanalthein, Arkhan ne se sentit pas concerné et était prêt à le laisser moisir ici.

Toutefois, il était suffisamment intrigué par le personnage et sa requête pour lui accorder ce qu'il demande. L'ainé de la maison Thorgrad donna alors des instructions claires aux gardes protégeant le repaire Cécé


... Pas de gardes, pas d'armes ....
... En échange, le Columna Creationis assurera son intégrité physique ....

Arkhan se présenta alors au commandeur du Vanalthein et lui proposa d'entrer afin que lui et les Cécé puissent discuter de sa requête
(•_•) / ( •_•)>⌐■-■ / (⌐■_■)

Vanalth
Messages : 163
Inscription : 29 août 2015, 09:33

Re: Salon Cécé

Message par Vanalth » 31 déc. 2015, 15:07

Le Commandeur vit passer un homme doté d’une cape passé à côté de lui. Après un bref échange, l’homme désigna Vanalth à l’un des gardes qui finit par acquiescer.

Le garde en question se dirigea vers Vanalth et lui fit signe de le suivre. Vanalth indiqua à son escouade de rester en retrait.


Le Commandeur remercia son hôte de la tête et les suivit tous deux jusqu’à une sorte de bar avec des colonnes marbrées. Des tables basses et des fauteuils avaient été installés et il fut invité à s’asseoir dans l’un des sofas.




Je vous remercie de votre hospitalité et du temps que vous voudrez bien me consacrer. Je suis désolé de vous importuner, je suis Vol Vanalth, dirigeant du Vanalthein. Je viens discuter avec vous afin de clarifier certains points. J’ai subi une attaque collective de la part du Columna Creationnis qui a réduit à néant notre nation et j’avais quelques questions à vous poser. Attention, je ne suis pas ici pour venir contester ma défaite, je rends volontiers les armes, mes hommes comme ceux du Nastril et de l’Antioche s’étant tous battus avec bravoure.


Simplement, au vue du nombre de morts et en tant que représentant de mon peuple, je pense que des discussions s’imposent entre nos deux parties. Si je suis donc ici, c’est d’abord pour essayer de comprendre. Je m’interroge en effet sur les motivations qui vous ont poussé à m’attaquer de la sorte et aimerais ainsi comprendre le pourquoi du comment.


Avons-nous eu des différents par le passé ? Je ne le crois pas. Je n’ai jamais attaqué l’un des vôtres. A plusieurs reprises, j’ai eu l’occasion d’intercepter certaines de vos flottes, comme celle du Bellara, restée bloquée en orbite chez lui, mais je me suis toujours tenu à une position stricte de neutralité et d’indépendance. Je me suis toujours refusé la moindre complaisance. Je n’ai pas non plus soutenu les actions perpétrées par d’autres alliances contre vous.


Je suis donc un peu dans le flou. Serait-ce uniquement parce que je conservais un des cinq joyaux magiques de notre univers ? Je pourrais le comprendre mais cette motivation me semble faiblarde. En effet, vous en possédiez déjà quatre, ce qui était déjà tout à fait honorable pour maintenir un écart de puissance avec le reste des autres nations. En outre, on aurait pu en discuter avant afin de trouver un arrangement.


Cette attaque sonne davantage comme une opération surprise, occultant toute possible négociation diplomatique qui aurait peut-être permis d’éviter un bain de sang.
Vous avez certainement votre stratégie et je concevrais que vous ne vouliez pas me répondre entièrement. Mais comme je vous l’ai dit, en tant que dirigeant du Vanalthein, je me devais de venir discuter avec vous. Je le dois à mes hommes tombés au front ainsi qu’à leur famille.


J’aurai également une autre question avant peut-être que nous passions au deuxième temps de l’entretien concernant un éventuel traité de paix.


Lors de votre assaut, le Malious a envoyé plusieurs solars sur mon Etat et m’a attaqué. Je ne savais pas que la Galactic Corporate, ou tout du moins certains de leurs membres, était affilié au Cécé. Comme aucune relation d’alliance ou de pacte de non-agression n’a été signée entre vos deux alliances, cela m’a surpris. A moins qu’il soit votre espion à votre solde afin de vous informer d’éventuels agissements de la Galactic Corporate. Et dans ce cas-là, si vous le confirmez, j’imagine que la Galactic Corporate aura un peu de ménage à faire afin de virer cette taupe.


Je vous remercie encore une fois pour votre écoute.

Avatar de l’utilisateur
Lazarus
Messages : 226
Inscription : 12 févr. 2014, 23:59
État : Lazarus

Re: Salon Cécé

Message par Lazarus » 01 janv. 2016, 23:40

Le chef d’État du Vanalthein fut autorisé à pénétrer au sein du Salon Cécé. Il entra en premier, suivi de très près par Arkhan.

Le Salon n'était pas encore à son comble : quelques membres Créationnistes étaient présents et célébraient les victoires récentes à bonne dose d'alcool de contrebande et de berrychampagne. Il était dit qu'après la consommation des différents breuvages servi par le meilleur bar du secteur, quelques gourmandises de chair allaient être offertes aux convives sans distinction de sexe ni de goût.

La philosophie Cécé était simple : Lorsque la victoire est totale, la fête se doit de l'être aussi.

Bien que nouvelle en ces lieux, Leona s'intégra rapidement à l'ambiance festive. Elle était déjà au bar et se faisait servir un alcool serré. En échange d'une superbe vue sur son profond décolleté, le barman fut prêt à lui confier la bouteille entière.

Alors que sa seconde était en train de s'enivrer, l'Ainé du Thorgrad écouta attentivement les questionnements de Vanalth par rapport aux évènements, qui de son point de vue, se sont tragiquement soldés par la perte de la plupart de son effectif militaire.

L'incompréhension dominait la conversation : Il se sentait victime d'une attaque non justifiée de son point de vue. A cela, le commandeur Vol ajouta qu'il souhaiterai que ce genre d'intervention musclée de la part des Créationnistes à son encontre cesse à l'avenir. Il était prêt, selon ses mots, à nouer une sorte d'alliance officieuse garantissant une non-agression pour les deux parties.

Arkhan ne fut en rien perturbé par les constatations de Vol Vanalth. Il se contentera uniquement d'apporter les éléments manquant afin qu'il puisse faire son deuil et profiter des festivités à venir.

L'ingénieur Ainé du Thorgrad regarda Vol directement


... Merci d'avoir exposé vos objections ...

Arkhan regarda en direction du bar et vit Leona vider une bouteille d'alcool d'une seule traite. Cette dernière, assommée par l'alcool ingéré en si peu de temps, s'effondra sur le comptoir. Les quelques gouttes restantes dans la bouteille coulaient sur sa poitrine avantageusement ressortie de sa tenue. Désabusé, Arkhan se retourna vers le commandeur du Vanalthein et continua

... Pour répondre à votre première interrogation ...
... Le renseignement Cécé avait des preuves ...
... de la présence d'un renégat au sein de votre flotte de blocus ...

Arkhan se déplaca légèrement vers la droite, se rapprochant un peu plus de Leona. Il reprit

... Tout comme moi, vous savez que le Grand Conseil avait lancer une vague de chasses aux renégats ...
... ce fut donc notre première motivation : éliminer cette menace ...
... Et ce, conformément aux prérogatives du Grand Conseil ...

Il prit une courte respiration alors que Leona commençait à ronfler

... Étant donné votre obstination pour le protéger ...
... Vous comprendrez aisément notre obstination à vous pourchasser ...

Arkhan leva la main et serra légèrement le poing. Mais étrangement, il la gardait levée. Pourquoi ? Personne ne le savait à cet instant... Il reprit

... Vous parliez du Malious ...
... Nous n'avons aucun lien avec cet Etat ...
... en revanche, vous ...

C'est alors qu'il abattait sa lourde main sur la tête de Leona.

... Leona ...
Aiiieeeeeuuuuuuhhhhh !!!! Tu ne sais pas que la violence domestique est interdite ou quoi ? dit elle au bord des larmes avec un ton légèrement vexé

Elle remis sa tenue en ordre, tout comme ses seins, et se tourna vers le dirigeant du Vanalthein. Elle eut alors un regard complètement différent qu'il y a quelques instants. Un regard beaucoup plus sérieux et diplomatique.

Cher Vol Vanalth, permettez moi tout d'abord de me présenter. Je suis Leona Thorgrad, Ingénieur Disciple et commandante de la flotte militaire du Thorgrad.

Elle le fixa alors avec un regard plein de malice

J'ai également une autre fonction que j'apprécie assez : c'est la gestion du renseignement extérieur. Et vous savez, il n'y a pas que le renseignement Créationniste qui a remarqué certaines choses...

Elle se leva énergiquement de sa chaise, sentant que la conversation allait enfin devenir amusante. Elle s'approcha du commandeur

Au cours des différentes missions qui nous ont amené sur vos terres, le Thorgrad eut un rôle spécifique : la collecte de renseignements. J'ai d'ailleurs personnellement supervisé les manœuvres visant à faciliter les mouvements militaires alliés sur vos terres

Vous parliez du Malious... Mais que penser de l'intervention systématique des armées du Molky tout au long de nos opérations à votre encontre ?

Différents Etats Créationnistes, dont le mien, furent surveillés par des escadrons du Molky à l'instant même ou nos opérations ont débutées. Votre orbite elle même à été mise sous observation par le Molky dès le début du combat entre votre flotte et celle de notre camarade du Nastril.

Elle le regarda alors avec encore plus de conviction

En quoi devrions nous faire l'effort d'accorder un traité de paix à un État qui semble avoir des affinités avec un membre appartenant à une alliance ennemie ?

Arkhan termina laconiquement

... Avant de parler de "paix" ...
... C'est à votre tour de répondre à nos questions ...
(•_•) / ( •_•)>⌐■-■ / (⌐■_■)

Vanalth
Messages : 163
Inscription : 29 août 2015, 09:33

Re: Salon Cécé

Message par Vanalth » 02 janv. 2016, 01:24

Vanalth écouta avec attention Akhan lui parler d'un quelconque renégat au sein de son armée. Il était perplexe tellement cet argument tombait un peu comme un cheveu sur la soupe. Poli, le Commandeur le laissa parler quand soudain il le vit aller en direction d’une jeune femme, affalée sur le comptoir.

Elle semblait éméchée, comme si elle buvait pour oublier. Vanalth n’aurait su en donner la raison. Il n’eut pas le temps de se pencher sur la question plus longuement car voilà t-il pas qu’Akhan frappa du poing la tête de la jeune femme. Celle-ci se remit d’aplomb après avoir émis un cri de douleur et vint se présenter à Vanalth. Tout cela dans une ambiance bizarre. Le bar était peu rempli mais les quelques personnes présentes semblaient se beurrer la gueule jusqu’à plus soif ce qui finissait par faire croire à une soirée festive bien arrosée. Le spectacle offert était assez burlesque. Sûrement leur façon à eux de festoyer, en tout cas cela fit sourire Vol Vanalth qui écouta dans le même temps la commandante de la flotte militaire du Thorgrad.




Votre plaidoyer est joliment tourné, Leona Thorgrad. Je comprends pourquoi vous dirigez l’une des plus imposantes armées de notre univers. Vous avez l’air de bien connaître les ficelles du métier. Allez-y doucement néanmoins sur la boisson si je peux me permettre.


Je connais le dirigeant du Molky tout comme je connais celui du Saharid et de plein d’autres nations. La diplomatie est très importante comme je le disais précédemment.


Cela ne signifie pas pour autant que le Molky est venu à ma demande lorsque vous m’avez attaqué. Ou qu’il est allé vous sonder à ma demande.
Suite à l’attaque du Nastril sur ma flotte mère, les informations ont vite circulé et il n’était pas dur de comprendre qu’il se passait quelque chose.
Vous l’avez dit, le Molky appartient à une alliance ennemie à la vôtre. Raison de plus pour lui j’imagine d’aller voir ce qu’il se passait. Inutile d’aller chercher plus loin. Tout comme il a dû vous sonder dans le but de récolter des informations pour les autres Guerriers du Varuna dans un contexte de guerre. C’est aussi simple que cela. Je n’ai rien à voir là dedans, croyez-moi.


A l’inverse, le Malious a enchaîné, après l’attaque du Nastril, pour tenter de pénétrer ma défense. On n’est plus dans le simple recueil d’informations là. Convenez comme moi que ce n’est pas la même chose. Le Malious a amené plusieurs solars pour délibérément m’attaquer. Il a l’air clairement de mèche avec vous et vous ne m’avez pas répondu sur ce point. Peut-être d’ailleurs ne le voulez-vous pas ou ne le ferez-vous pas, et dans ce cas, je prendrais votre silence comme une confirmation.


Quant au renégat, ma foi, si vous pouvez déjà m’indiquer son nom, on serait davantage avancé, à moins que ce ne soit qu’un faux prétexte. Parce que je n’ai eu cure d’aucun renégat dans mes rangs. Mes soldats sont loyaux et d’ailleurs, ils ont prouvé leur fidélité en se sacrifiant jusqu’au dernier. Le Vanalthein a toujours eu un grand respect pour le Grand Conseil et tous ses concitoyens se conforment à la Loi. Par ailleurs, si vous connaissiez un renégat au sein de mon armée, pourquoi ne pas m'en avoir informé avant? ou l'avoir éliminé directement? Il n'était pas utile de massacrer toute mon armée. Votre affirmation me parait donc peu convaincante pour ne pas dire douteuse et tiré de derrière les fagots comme on dit chez nous.


Quoi qu’il en soit, je ne suis pas uniquement là pour parler de ce qui s’est passé. Je crois qu’il faut aller de l’avant et discuter ensemble afin de pacifier nos relations ou tout du moins les clarifier. Suite à cette attaque virulente, la méfiance est de rigueur, je ne sais guère sur quel pied danser. Ce que je sais c’est que je tiens à ma neutralité et ne souhaite pas rentrer dans une guerre au long cours ou rejoindre telle ou telle alliance partisane. Je préfère prévenir que guérir. Je ne souhaite plus être attaqué par surprise. Je préfère qu’on me dise clairement les choses, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Voilà dans quel état d’esprit je me trouve devant vous. Je vous remercie de votre écoute.

Répondre