Galactic Corporate - Rêve de Renaissance

Lieu de recrutement des Factions et Alliances

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Chokmah Sephiroth
Messages : 719
Inscription : 02 mars 2011, 10:30

Galactic Corporate - Rêve de Renaissance

Message par Chokmah Sephiroth » 30 oct. 2015, 14:06

–------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au sein de la nouvelle Corporation installée comme à son habitude sur la plus prospère des planètes, le changement commence à se faire sentir.
Cette grande démocratie laissera-t-il place à un Empire Galactique, régime totalitaire basé sur une grande armée et l'utilisation de la terreur, à l'idéologie axée sur la supériorité de la nouvelle race, le tout dirigé par une seule personne détenant l'ensemble des pouvoirs, Le Dros Delnoch.
J'en doute, la communauté vieille et aucun seigneur ne permettra encore de laisser un tel pouvoir à une seule et même personne.

Kéther Sephiroth devenu la Couronne, le Régent des Sephirs est nommé au poste de Grand superviseur du Consortium Economique de Galactica, le CEG.
Puis après avoir servit le mal, un seigneur maléfique et cupide qui conduisit ses membres
dans une guerre inutile et destructice, il choisit au coté de son père de reprendre le chemin du Sénat et de reformer comme par le passé L'Ordre des Chevaliers, réhabilité les Gardiens Sénatoriaux et Corporatifs dont il avait été le pouvoir suprème et remettre sur se trône son paternel, Chokmah.
Après de nombreuses réunions, discussions, il fût établi un accord secret entre certains anciens Archimages, que le Commissaire Sephiroth, Blacky du Miyard, serait autorisé à fonder la Galactic Corporate, bras armé de la Corporation et Gardien des lois Galactique.
Leurs tâches ayant été définies, il leur fallait faire revenir les anciens, ceux qui par leur Coeur et leur engagements avaient défendu le Sénat et protéger les Grands Conseillers de la bête, et protéger l'Arbre Sénatoriale de ses Armadas destructices au service de cette chose maléfique.

Plusieurs répondirent présents, L'Ombre Noir du Ludolégion, le Centaures Régents chef de l'Empire nouveaux, son ancien bras droit du Chabyne et son ami du Séjourna tout deux membre des Améthystes et bien d'autres comme le Régent du Aress, ancien membre de l'Oracle Maudit.
Cela engendra un mouvement de solidarité en Galactica et d'autres états rejoint L'Ordre
pour devenir un Gardien alors que certains avaient oublié leur serment et restaient tapis dans l'Ombre.

Les 5 sphères élémentaires, source de la plupart des cataclysmes de cette espace sidérale ne devait plus servir encore le coté obscur mais au contraire le bien.
Warren ShadowSong s'en était servit pour lancer le Chant des Ombres, puis ils avait fallu les rassemblées toutes en un même point pour renvoyer dans leur monde ses destructeurs d'Ekeliens.

Cette quête des sphères fût la première d'un Renouveau Galactique.

- Elles assureront la prospérité et la Paix au sein de la Corporation et de ses alliés puissants.
Des pactes avec certains Régents devront être établis pour assurer la pérénité de la Galaxie.
- Elles devront être visibles, à la vue de tous et protégées pour empécher toute convoitise maléfique ou rituel satanique.
- Les revenus engendrés par leur pouvoir seront redistribué à la Corporation pour aider les Alliances à leur developpement ainsi que les états indépendants et les jeunes souhaitant une protection du Grand Conseil.
cette quête n'est pas une utopie mais bien une réalité qu'on se doit d'appliquer dans un élan commun de solidarité.

Ces faits expliquent l'importance de la Corporation Galactique et son rôle dans un futur incertain, chaque membre, plus petit qu'il soit à un devoir à remplir et des actes à honorer.

Seul les plus habituées et les plus à même de comprendre cette mission se verront élever au rang de Gardien, les autres seront une menace pour l'équilibre de l'Ordre, c'est à se prix qu'enfin nous pourrons gouter à une paix Galactique et vivre en parfaite harmonie.

Certes une décision trop sévère voir draconienne mais inévitable pour notre fratrie et sa stabilité.

Répondre