Tidlösa s'éveille.

Ici sont chroniquées les histoires des Etats et de leurs dirigeants

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Tidlösa
Messages : 143
Inscription : 09 févr. 2014, 16:03

Tidlösa s'éveille.

Message par Tidlösa » 09 févr. 2014, 23:44

Image

Le deuxième cri venant du temple à l'autre extrémité du fjord raisonna au travers des épaisses cloisons du Sas. Agnetha, de ses 7 ans, trépignait d'impatience. Voilà 5 années que l'hiver durait, et il touchait à sa fin, ainsi l'annonçait les prêtres chanteurs . Ma jeune sœur allait enfin pouvoir voir le soleil. J'en étais des plus ravies pour elle. Vilfred, notre cousin de 12 ans se tenait à ses côtés, tout aussi impatient, sautillant sur place.

Ouvre toi, ouvre toi, ouvre toi! ,cria ma sœur enjouée .

Je jetais un coup d'œil amusé au garde du palais qui allait commander l'ouverture de la dernière porte de sécurité. Ce dernier, bien que déridé par le comportement des deux enfants, essayait de garder son sérieux, attendant une dernière confirmation par son système de telecom . Celle-ci sembla arriver. Il se tourna vers moi.

Avec votre autorisation majesté?

Je lui répondis par l'affirmative, d'un léger acquiescement. Il abaissa un levier, tandis que l'ouverture se fit béante. Ma petite sœur et mon cousin se précipitèrent à l'extérieur alors qu'un rayon de soleil vint me caresser le visage et que je m'avançais doucement . La bise était légère, la température devait avoisiner les deux degrés. C'était des plus agréables sous nos gros manteaux. Le jardin du palais était encore, dans sa majorité, sous une large couche de poudreuse. J'entendais les rires de ma sœur et de mon cousin qui courraient déjà partout.

Ces cinq dernières années passées enfermée avaient été une dure épreuve pour moi, d'autant plus que cette fois ci papa et maman n'avaient pas été là. Mais moi, j'avais déjà connu l'été, à l'inverse de ma sœur qui (si elle l'avait déjà connu) ne s'en souvenait plus. Aussi je savais qu'un hiver aux confins polaires nord de la planète océan ne durait jamais indéfiniment.

Ma plus chère amie : Sanna, était déjà dehors. Elle avait pu sortir, pour sa part, dès le premier cri des prêtres, quelques heures plus tôt, la chanceuse! Elle s'avança en trottinant avec quelques grognements réjouis et je l'étreignis doucement en serrant son épaisse touffe de fourrure blanche. Sanna était une ours polaire que mes parents m'avaient autorisée à recueillir à mes 5 ans, alors qu'elle n'était qu'un petit ourson. C'était une grande fille de 12 ans maintenant, qui faisait sursauter plus d'un domestique à son passage (lorsqu'ils n'étaient pas habitués).

Plus loin, un cri, bien moins raisonnant et profond que celui des prêtres mais bien aiguë et bien connu, me fit réagir.

Elin! Elin! Viens voir, vite!

J'accourus vers ma sœur tandis qu'elle me pointait du doigt un des pots alignés sur le balcon. Une légère fleur d'un violet insolent pointait déjà le bout de ses pétales. C'était une de ses variétés à rechercher au plus vite la lumière.

C'est la première fois que j'en vois une pour de vrai!
, dit ma sœur émerveillée.

Il y en aura bientôt plein d'autres tu vas voir, lui souriais-je en lui remettant son bonnet bien droit.

En relevant la tête, je vis Vilfred, accoudé au balcon qui longeait tout le jardin royal.
Me plaçant à côté de lui je regardais le paysage qui s'offrait à moi : la ville extérieure s'éveillait doucement à l'entrée du port. Certains bâtiments s'élevaient déjà au dessus des eaux après le passage des brises glaces. Tandis que des gens s'affairaient déjà à dégivrer les routes et infrastructures, ou à piquer la glace en chantonnant, d'autres s'enlaçaient ou se tapaient la causette l'air joyeux. Tidlösa se réveillait, et mon couronnement arrivait.


Le troisième et dernier cri des prêtres, annonciateur de l'été, se fit entendre tandis qu'une larme d'émotion perla sur mon visage. Une boule de neige m'arriva alors dans l'oreille tandis que ma sœur éclata de rire.
Je me mis à la poursuivre à mon tour.
Dernière édition par Tidlösa le 22 févr. 2014, 18:37, édité 5 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tidlösa
Messages : 143
Inscription : 09 févr. 2014, 16:03

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Tidlösa » 11 févr. 2014, 11:43

Image

Deux jours étaient passés depuis la venue du nouvel été sur Tidlösa. J'étais déjà dans les jardins du palais de bon matin à me promener avec Sanna. Il devait être 7h et le soleil ne se lèverait pas avant trois bonnes heures. L'air frais venant du large me faisait beaucoup de bien. Cela faisait plusieurs nuits déjà que mon sommeil était des plus agité. L'angoisse me tenaillait de plus en plus quant à mon couronnement prochain. Rien que d'y penser me nouait la gorge. Mon amie, comprenant mon malaise, me donna un coup de museau dans l'épaule droite. Je lui souriais pour la rassurer, me mettant à la caresser distraitement tandis que chacune de mes expirations laissait échapper un léger nuage brumeux.

M'accoudant au balcon du jardin royal, je me pris à admirer les milliers d'étoiles du ciel arctique tout en rêvassant. Puis baissant les yeux, je me mis à contempler leur reflet à travers les eaux calmes du vieux port, protégées des remous de la haute mer par deux digues naturelles qui s'élançaient vers l'océan tels d'immenses bras, en arc de cercle, se protégeant l'un l'autre, de chaque côté du fjord. Quelques navires le parcouraient en silence tandis que des astronefs s'élevaient déjà dans le ciel calme depuis l'astroport plus lointain, de l'autre côté de la baie. Le commerce allait reprendre son plein droit. Les réserves accumulées durant l'hiver seraient monnayées à l'extérieur. Tandis qu'on se préparerait déjà ici au prochain hiver en stockant le nécessaire. Ainsi vivions-nous dans cette ville intemporelle.

Des bruissements dans la poudreuse derrière moi. Je me retourne et calme Sanna d'une nouvelle caresse. Si tant est qu'il y en eut besoin : elle reconnaissait bien l'odeur du nouveau venu. Le majordome du palais, Faas, venait à ma rencontre. C'était un homme grand, d'allure forte et d'une droiture étonnante, frappé d'une calvitie qu'il arrangeait d'une habile coupe .


Votre majesté, avec votre permission.

Je lui fis un signe de tête en ce sens.

Le régent vous a vu de sa fenêtre tout à l'heure. Il demande s'il vous plairait de prendre le petit-déjeuner avec lui?

Je souriais malgré moi. L'idée de me confronter au petit bonhomme moustachu ne me déplaisait pas. Voilà cinq années qu'il dirigeait le royaume, et la fin de sa tâche arrivait avec mon accession au trône. Comme le voulait la tradition la régence devait être assurée jusqu'à ma dix-huitième année par un des prêtres chanteurs du temple au fin fond de notre Fjord. Et si je m'entendais bien avec ce prêtre là, je fus vite étonné de sa distance et du fait qu'il pesait le moindre de ses mots. Il n'était jamais allé rencontrer le peuple, jamais un discours public. Il se contentait de diriger en silence les affaires de Tidlösa dans son modeste et sombre habit liturgique, sans autre marque de richesse que la bague qui le liait à son ordre ainsi que le collier de la régence.

S'il me prit avec la même distance que les autres au début de sa régence, il dût se rendre bien compte de ma détresse et de ma solitude après la mort de mes parents alors que ma sœur était encore toute petite. Aussi prit-il du temps pour nous, précepteur et même confident parfois. Et s'il ne parlait jamais de sa vie au temple, je savais qu'il n'avait qu'une hâte : d'y retourner après l'arrêt de sa mission ici.

Dites au régent que cela sera avec plaisir, mais qu'il s'habille chaudement. Je voudrais prendre mon déjeuner dans le jardin s'il vous plait.

Le majordome, si je l'imaginais d'ici, ne laissa rien paraître dans son attitude sur le fait que je risquais surtout d'attraper la mort avec de telles envies. Il s'inclina doucement, tandis que je le regardais s'éloigner. Il revint peu de temps après, accompagné d'une escouade de domestiques qui installèrent là une petite table, quelques chandelles et couverts, et plusieurs victuailles matinales. L'un d'eux me tendit une couverture supplémentaire que je me mis sur les épaules avant de m'installer sur une des deux chaises. Le régent ne tarda pas, accompagné de deux gardes du palais, qu'il congédia bien vite d'un simple signe de main. Il vint s'asseoir doucement face à moi tandis que les domestiques repartaient à leur tour.

On disait de ces prêtres, dans nos contes, qu'ils pouvaient vous tuer d'un éclat de voix et regarder votre âme au travers de vos yeux. Je ne connaissais pas la véracité des ces dires mais en tout cas je ne l'entendis jamais que me murmurer, et il ne me parlait jamais des sujets qu'il ne fallait pas aborder par moments. Nous ne parlâmes ainsi en rien de mon couronnement prochain, en rien de la vie de « reine des glaces », en rien des problématiques politico-commerciales de Tidlösa ce matin là. Seulement de la beauté du paysage, de quelques légendes nordiques et d'au delà du vaste océan.

Notre copieuse entrevue se termina à l'aurore, et j'allais lui faire la bise (même s'il rechignait toujours un peu à la chose : j'adorais le provoquer). Ma petite sœur sortie en courant dans sa tenue de nuit aux premiers rayons, criant à tout va, tandis qu'elle était poursuivit par Faas, le majordome, qui tentait de lui donner une tenue plus chaude.

Elin, Elin! Le soleil! Regarde comment il est beau!

Elle courut dans mes bras, après avoir lancé en riant une boule de neige qui atterrit dans la moustache du prêtre chanteur décontenancé. Puis nous regardâmes ensemble l'ascension timide de l'astre lumineux.

Me tournant vers le prêtre je murmurais.

Une fois reine, me direz-vous enfin votre vrai nom?

Il me sourit simplement, derrière son épaisse moustache encore parsemée de quelques flocons d'une neige pure.
Dernière édition par Tidlösa le 22 févr. 2014, 18:36, édité 5 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tidlösa
Messages : 143
Inscription : 09 févr. 2014, 16:03

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Tidlösa » 11 févr. 2014, 23:52

Image
De : Styx
Date : 11-02-14 03:52
Cher Altesse ,l'arrivée de sang nouveau me fait tressaillir de ma vieille épine dorsal au plus profond de mon être.
Malgré les ouï-dire et autres quolibets qu'on vous aura sans doute rapporté sur ma personne et mon alliance je vous souhaites la bienvenue dans cette galaxie .
Entendez le bien chère altesse que vous n'avez en aucun cas à craindre mes hordes de faucheurs sanguinaires sur votre petit état et cela aussi longtemps que vous le voudrez.
Si par malheur dans un futur toujours trop proche nos chemins, que par quelque alliance de part et d'autre, viendraient a se croiser, j'en serais désolé.
Je vous prie de bien vouloir croire, mon altesse royale, en l'assurance de mes respectueuses et honorables salutations.

ADRAMELECH
Je relus à nouveau le message qui m'était adressé d'un dirigeant de la planète volcanique, dont l'état m'était encore inconnu il y a quelques minutes . Le régent me dévisageait, quant à lui, patiemment de l'autre côté de la table massive. Nous nous trouvions tous deux dans une des salles annexes de la bibliothèque du palais. Deux gardes attendaient droit comme des piquets à la porte tendit que Faas, le majordome, arrivait avec un domestique afin de nous servir une tasse de thé Vertanien accompagné de quelques agréments.

Je répondrai à ce dirigeant bien entendu. Mais je devine que vous ne vouliez pas me voir juste pour cela, dis-je au prêtre.

Je me doutais bien de la raison, et si je n' arrivais toujours pas à me faire à l'idée de mon couronnement prochain, je savais que quelques devoirs m'appelaient d'ici là .

Cela serait dans les convenances jeune majesté, me murmura simplement le prêtre.

Il farfouilla dans ses manchettes et en sortie deux lettres encore manuscrites, puis me les tendit.

Je pense qu'il serait bon que vous me disiez ce que vous en pensez.

Je reconnaissais là l'écriture presque calligraphique du petit prêtre. Il s'agissait de deux ébauches de lettres d'invitation à la cérémonie de mon couronnement. La première était plus courte que la seconde et consistait en une simple invitation protocolaire de la noblesse de Tildösa afin de la convier à la cérémonie. Je la parcourus puis la reposai sur la table en manifestant mon approbation. Certes, ces invitations allaient être signées de la main du prêtre et non de la mienne mais je comprenais aisément qu'il ne serait pas d'usage d'inviter personnellement ces personnalités à mon propre couronnement.

La seconde ébauche, était destinée aux autres états de galactica. Non seulement ceux de la planète océan mais aussi ceux des 4 autres planètes habitables de Galactica. Je la parcourus avec la plus grande attention.
Cher(s) dirigeant(s) d'état, chère(s) haute(s) éminence(s) de notre galaxie.

Nous sommes en grande joie de vous convier au couronnement prochain de notre Reine, du royaume de Tidlösa en Aquablue .

La cérémonie aura lieu le 9 Aquan de cette année, à 14h, heure où le soleil sera au plus haut dans notre ciel, et sera suivi d'une réception au palais royal.
Nous espérons que vous, ou l'une de vos délégations vous représentant, nous honorerez de votre présence lors de ce jour faste pour notre royaume.

Notez que chaque délégation ne devra comporter que un à cinq représentant(s) afin de garantir leur accueil dans les meilleurs conditions, et que les armes, autres que d'apparats pour les uniformes, ne seront pas autorisés et se verraient retirées à la sortie de notre spatioport, nos gardes se chargeant de votre sécurité à l'intérieur du fjord .
Nous attendons l'arrivée de vos délégations, et assurons pouvoir les accueillir du 5 au 19 Aquan de cette année 3732, selon votre bon vouloir.

Dans l'attente de votre réponse et/ou de l'arrivée de votre délégation dans l'orbite de Tidlösa.
Bien cordialement

Prêtre du Fa, régent de Tidlösa.
Je la relus une seconde fois, buvant doucement mon thé vertanien. Reposant le tout je me saisis d'un stylo et rédigea une petite note en bas de cette ébauche d'invitation.
(A l'intention du Styx : vous noterez en post scriptum.)

Nous avons bien reçu votre message, sieur ADRAMELECH, représentant du Styx, et nous vous assurons que nulle rumeur, si tant est qu'elle nous soit venue murmurée, ne saurait dissiper l'élégance de votre démarche.

Vous assurant de nos meilleurs sentiments.
Elin, princesse de Tidlösa.
Je rendis les courriers au régent, qui parcourut mon annotation doucement avant d'approuver en un doux murmure et des les remettre dans une de ses manchettes. Il ferait recopier et envoyer le tout aux différents protagonistes sous peu. Nous parlâmes ensuite protocole et bienséance en Tidlösa. Je connaissais bien sûr déjà le tout mais j'écoutais pourtant attentivement la leçon du petit bonhomme moustachu redevenu un instant mon précepteur. Je me rendis compte que c'était peut-être une des dernières fois que je le voyais seul à seul, qu'une fois que je serai couronné je ne le reverrai plus, qu'il repartirait au temple du bout du fjord. Je restais forte. Et ce n'est que lorsqu'il prit congé que mon thé pris un goût plus amer. Sur qui pourrais-je compter?

Ce fut quelques temps plus tard, alors que je restais prostrée dans un fauteuil de la bibliothèque, tournant les pages d'un livre relié, que Faas, le majordome vint m'apporter un présent de la part du prêtre chanteur. Une amulette gravée main, surement de lui même, toute simple mais qui me rendit le sourire.

HRP : à partir d'ici, je vous autorise à poster comme bon vous semble sur ce RP, que ce soit vos réponses ou votre arrivée sur mon état. Vivement! J'enverrai les invitations demain au matin ou au soir, mais là... il se fait tard^^ Considérez que vous les avez reçues d'ores et déjà si vous voulez :)
Dernière édition par Tidlösa le 23 févr. 2014, 16:45, édité 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Delamarre
Messages : 738
Inscription : 30 avr. 2011, 20:17

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Delamarre » 12 févr. 2014, 04:11

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le texte qui va suivre contient des propos sexuellement explicites et violents, pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Amiral, le facteur galactique vient de vous apporter une invitation.

Afféré sur sa tablette de contrôle de ses généraux, l'Amiral Delamarre ne prêta pas attention aux nouvelles de sa secrétaire.

Héhé et hop plus de défenses pour l'Alteran et 250 000 uranium pillé ça lui fera les nerfs à ce gros bedas ! Regarde secrétaire, c'est comme ça que l'on invite des flottes sur ton État, c'est comme lancer un os à un chien, ils reviennent toujours au bout de deux jours!

Bon allez donne moi cette enveloppe que je vois de ce qu'il en retourne.


Il se saisit de son coupe papier puis l'ouvra avec négligence, il regarda rapidement sa provenance.

Hum cela vient d'Aquablue, intéressant,.. carburant, espace à volonté un riche État certainement, oh mais c'est une invitation à un couronnement, pour qui pour quoi, que sais-je, je m'en fou en même temps! Et je peux même venir accompagné.

L'Amiral se saisit de son micro puis appela le quartier des officiers.

Longuekeu, Longuekeu, RAMENE TON BOULE.

Quelques secondes après, le Général aux trais déformés par le temps, mais aux attributs toujours aussi proéminent se pointa dans les bureaux du président.

Général, fier serviteur des toutes mes causes même les plus incertaines, un carton vient de me parvenir, et je souhaiterais vous convier afin que vous assuriez ma sécurité, beaucoup vous connaissent et craignent à vous approcher. La galaxie semble invitée, les vermines en tout genre viendront se presser au portillon, pour se pavaner comme à leurs habitudes, soirées mondaines de merde...
On sera là pour se décharger de la pression ambiante, boire, faire nos piques assiettes. Tu pourrais même te la faire la reine hein, Elin Elin.. Elin bon coup de rein héhé! Une petite pétée n'a jamais tué!


Gnééééé! Le Général se mit au garde à vous, bavant à l'idée de pouvoir enfin retremper sa lame.

Laisse moi deux minutes je lui réponds et nous partirons le 5 Aquan afin de profiter au maximum de l'endroit et observer les lieux pour revenir piller cet État plus tard.

L'Amiral se saisit de sa plus belle plume puis écrivit :
Chère Elin,

Cela fait de nombreuses lunes que les invitations n'affluent plus dans mon royaume, et c'est avec un réel honneur que je me joindrais à votre couronnement. Mon Second m'accompagnera. En l'espoir de vous rencontrer vous et votre famille et découvrir votre État. Veuillez agréer princesse mes salutations les plus distinguées.

Amiral Delamarre

Ps : N'hésitez pas à me contacter s'il faut apporter quelque chose, ma générosité est sans limite. J'arriverais le 5 Aquan pour profiter au maximum de votre royaume.

L'Amiral ferma à la hâte le plie en laissant une large lampée de salive couler sur l'enveloppe.

ASSISTANTE ! envoie ce pli à la greluche et faite part aux mécanos de préparer Air Delamarre One, mon cuirassier de fonction afin partir d'ici peu. Ah et Longuekeu ne te masturbes pas jusqu'au 5 Aquan, on va lui réserver une petite surprise à cette parvenue.

Avatar de l’utilisateur
Delanativité
Messages : 74
Inscription : 03 nov. 2011, 20:21

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Delanativité » 12 févr. 2014, 22:20

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le texte qui va suivre contient des propos sexuellement explicites et violents, pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Le messager faisait les 100 pas autour de la porte d'entrée de la chambre à coucher du président du Némérion. Il avait dans sa main une missive d'invitation de couronnement à transmettre à Mr Delanativité, le président pervers et libidineux du Némérion. N'écoutant que son courage, le messager se résolut à entrer tout doucement dans la chambre du dirigeant.

Il y régnait tout simplement une odeur de mort et de putréfaction.

En effet le président avait passé les 5 derniers jours avec 8 de ses ministres, 62 prostituées de luxe, 7 ménestrels, 5 cracheurs de feu, 8 poneys, 3 nains et 1 lama (prénommé Serge pour le coup). Tous mort, sauf le président...

Effrayé par la vision d'horreur de ce tableau macabre, le messager entreprit de secouer légèrement l'épaule du président, qui se réveilla brusquement:

"Quoi ? Quoi ? Qu'est ce t'as, sodomite? Sale pédéraste, je sodomise ta mère ! donne moi son 06 ! donne moi son putain de numéro !!"

"Mr le président, je vous en prie, s'il vous plait, j'apporte une missive de la plus haute importance !"

Vociférant de nouvelles paroles incompréhensibles, le président s'empara de la missive et se mit à la lire.
Le messager remarqua d'un coup d'oeil rapide que les 3/4 des convives étaient décédées d'overdose de cocaïne, méthamphétamines, Héroïnes... Visiblement la plupart des nains avaient dus être attachés aux poneys puis brulés vifs par les cracheurs de feu, eux mêmes flingués par les ministres du Némérion (car ceux-ci étaient les seuls à pouvoir disposer de 357 Magnum, donc l'impact précis et net se voyait sur le front de chaque cracheurs de feu). Les ménestrels avaient certainement souffert davantage car leurs corps gardaient les traces du fameux "molestage à la gégène" et avaient été terminés à la dynamo (encore branché). Quant au lama, des actes de zoophilie avaient certainement dues être pratiqués...

Le président terminait sa lecture et ses yeux se mirent à scintiller, la bouche pâteuse issue de la liche hardcore laissant couler un mince filet de bave à la couleur douteuse.

"Catin ! Libertine, salope !! J'étais sur qu'elle se prostituerait pour moi"

"Il s'agit simplement d'un couronnement, Mr le président"

"Ta gueule le gueux elle est à moi !! Je vais la découronner tellement fort que lorsqu'elle baillera on verra le jour !"

"Mr le président s'il vous plait, par pitié, nous allons encore nous attirer des ennuis"

"Rien à branler ! Je veux arriver le premier et il est hors de question que cet espèce de veau de Delamarre la reluise avant moi ! met du carbu dans mon solar, j'appelle Bob !"

Le messager se retira à toute vitesse de la chambre présidentielle et le président composa le numéro de son acolyte de toujours. La sonnerie de "we fuck the world" retentit alors dans la chambre et Bob s'extirpa de 3 prostituées décédées.

"Beuarhhhhh"

"Ouai Beuarh aussi ! Met un calbute et rejoins moi au solar ! on va envahir Aquablue !"

Le président raccrocha, enfila une robe de chambre léopard, alluma un cigare, se remplit un verre de Whisky 40 ans d'âge et sortit de la chambre.

Yeah, He's Back !
Excusez pour la tenue je sors de la douche

Avatar de l’utilisateur
Concrete death
Messages : 77
Inscription : 22 mai 2013, 11:30

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Concrete death » 12 févr. 2014, 23:33

Le roi Odhaving se pavanait sur sa terrasse tranquillement et attendait que le général Nocture revienne de sa mission de rasage du Dark-Angel.
Mais son premier Ministre Damien arriva avec une belle petite lettre avec des coeurs dessus.
-Tenner, mon altesse,une lettre qui vient tout juste d'arriver.

-Ah, ça doit être le rapport de Nocturne,mais pourquoi avoir mis des coeurs dessus ?


Il se précipita sur la lettre et l'ouvrit. Il déplia le morceau de papier et la lisait à voie haute :

"Cher(s) dirigeant(s) d'état, chère(s) haute(s) éminence(s) de notre galaxie.

Nous sommes en grande joie de vous convier au couronnement prochain de notre Reine, du royaume de Tidlösa en Aquablue .

La cérémonie aura lieu le 9 Aquan de cette année, à 14h, heure où le soleil sera au plus haut dans notre ciel, et sera suivi d'une réception au palais royal.
Nous espérons que vous, ou l'une de vos délégations vous représentant, nous honorerez de votre présence lors de ce jour faste pour notre royaume.

Notez que chaque délégation ne devra comporter que un à cinq représentant(s) afin de garantir leur accueil dans les meilleurs conditions, et que les armes, autres que d'apparats pour les uniformes, ne seront pas autorisés et se verraient retirées à la sortie de notre spatioport, nos gardes se chargeant de votre sécurité à l'intérieur du fjord .
Nous attendons l'arrivée de vos délégations, et assurons pouvoir les accueillir du 5 au 19 Aquan de cette année 3732, selon votre bon vouloir.

Dans l'attente de votre réponse et/ou de l'arrivée de votre délégation dans l'orbite de Tidlösa.
Bien cordialement

Prêtre du Fa, régent de Tidlösa."


-Ah bas non, ce n'est pas le rapport de Nocture, c'est une belle petite invitation,je pense que je vais y aller.

Il la relut encore une fois :

"Cher(s) dirigeant(s) d'état, chère(s) haute(s) éminence(s) de notre galaxie."


-Donc il y aura sûrement ces trous du cul de Léviathans mais aussi ceux des autre alliances.
S’il y a des Fourrageurs il faudra les garder a l'œil. Taranis et les autres je leur fais tous confiance mais pour l'Amiral Delamarre et Mr Delanativité c'est une autre histoire...
Je sens qu'ils vont essayer de la violer ou je ne sais quoi d'autre d'obscène se jeter dessus est faire des chose bizare avec cette jeune femme je suis encore beaucoup trop jeune pour c'est chose perverse enfin bref,mais si il m'invite je viendrais avec plaisir HaHaHa !
Mais chute sinon ma femme va me tuer donc sa reste entre nous deux,hein Damien enfin passons.
Damien, va me chercher ma femme, le Général Azura, et dès que possible, je veux que le Général Nocture vienne avec moi aussi.Nous partons ce soir car je veux profiter de ce beau paysage, ça fait bien longtemps que je ne suis pas allé sur Aquablue et je pourrais revoir Angel Grace un ami que je n'avais pas vue depuis un petit bout de temps.
Donc va préparer mon Cuirassé.


Est il y alla sans attendre.

Maintenant, je vais répondre à cette future reine. Serviteur ramène ton cul avec une feuille et un stylo bleu tout de suite !

-Oui Monseigneur, je suis prêt.


-Alors:"Bonjour ou Bonsoir à vous chère princesse du Tidlösa où plutôt Monsieur le régent du Tidlösa,
Je vous envoie cette lettre pour vous dire que je viendrais au couronnement et au repas avec ma femme le Général Azura, ainsi que le Général Nocturne. Je me présenterai le plus vite possible, sûrement le 6 Aquan.
Cordialement."
Voilà, va envoyer un transport pour la lui remettre.
Dernière édition par Concrete death le 13 févr. 2014, 00:11, édité 1 fois.
-La guerre c'est la paix, La liberté c'est l'esclavage, L'ignorance c'est la force.
-A la guerre, on tue non pour tuer, mais pour ne pas être tué.
-La révolution russe, c'est la révolution française qui arrive en retard, à cause du froid.

Avatar de l’utilisateur
Angel-Grace
Messages : 53
Inscription : 23 nov. 2013, 13:59

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Angel-Grace » 13 févr. 2014, 00:04

Malgré les orages de la journée sur l'astre du Bellephora , et mêlé au travail harassant pour mettre en place de nouvelles technologie, Le Commodore Angel-Grâce était toujours gracieux .
Il dégageait une assurance remarquable et les gens qui le côtoyaient aimaient sa compagnie et ses conseils.
Il longea le corridor de cette bâtisse restructurée et mis au gout du jour.

En rejoignant le salon, il aperçu son Majordome , celui ci lui remis un plie puis pris congé.
Le dirigeant du Bellephora pris place près de l'âtre , dont la structure était imposante.
En prenant connaissance de ce télégramme ,il senti une douce chaleur se diffusé autour de lui.
Il fut ravi de voir des astres naissant dans une galaxie qui s'éteignait petit à petit et ou la chaleur avait disparu.
Cette cérémonie permettrait des rencontres et des désagréments, mais il fallait faire honneur à sa dirigeante qui devait apprécié le fait d'être entouré de personnages en tout genre.
Angel-Grâce , le sourire aux lèvres , n'avait aucun doute que cette cérémonie réservait son lot de surprises,il en était persuadé.
Mais ces quelques jours passés sur l'astre du Tidlosa lui ferait le plus grand bien .

"Comment approché la princesse tout en étant courtois et galant?"

Prés de la cheminée se juxtaposait une petite commode à correspondance, dans celle ci on pouvait observé une multitudes de courriers avec chacun leur signification bien particulière.

Le Commodor r&fléchit:
"Ce courrier était destinée à une femme, il fallait donc lui apporté une touche de délicatesse avec un brin de parfum"

A ce moment précis, il n'avait guère porter attention à l'odeur de bruler qui se diffusait dans la pièce.
Se demandant d'où cela pouvait bien provenir, il se retourna subitement et par inadvertance s'aperçu que sa parure subissait un réchauffement total.
A l'accoutumer, il l'ôtait à son entrée dans le salon, mais cette fois, fut pris de court par ce courrier.
Voulant se détourné de la chaleur intensif, il se pris en pleine face, les briques qui habillaient le foyer.
Il en ressortit à moitié étourdie et une douleur se diffusa aux dessus de ses mirettes.
Il palpa pour découvrit une belle bosse, qui semblait plustôt se dessiné en une belle corne.

Il se dit:
"S'est bien ma veine,
Je dois participer à une cérémonie de ce fait invité par une femme.
Quel ballot je fais!!!
Je vais écrire ce carton et m'occuper de mon aspect, il me reste quelques jours.
.

Avatar de l’utilisateur
Lazarus
Messages : 226
Inscription : 12 févr. 2014, 23:59
État : Lazarus

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Lazarus » 13 févr. 2014, 01:09

Etat Lazarus
Temple du Guide
5 Aquan 3732


Le crépuscule était tombé depuis plusieurs heures déjà. Après une longue journée de travail et de tensions, une femme s'orienta vers la salle principale du Temple.

D'un pas décidé, Xima se dirigea vers chacun des postes avancés qu'elle rencontrait sur son chemin afin de confier les consignes de routines aux veilleurs de nuit.


" Surveillance atmosphérique, contrôle des missives et rapport de production. Nous avons une grosse journée demain ! "

Sonnant dans le vide, comme une phrase répétée quotidiennement par un automate, les gardes se contentèrent d'une réponse réflexe sur un ton laconique.

" Bien Maitresse Suno, entendu. "

Une fois les instructions données, elle pouvait enfin se remettre de son énième et épuisante journée en tant que principale représentante du Lazarus. Elle pressa le pas pour rejoindre sa chambre.

Après avoir parcouru bon nombre de couloirs et de corridors, elle parvint enfin à l'entrée de ses quartiers : Une immense salle avec une vue donnant sur la pleine lune. Les lumières tamisées et le bruit léger de l'eau, à peine chaude, ruisselant des murs, créaient une atmosphère particulière de sérénité qu'elle affectionne tout particulièrement.

S'asseyant au sol, à la limite du balcon, elle se plaça dans la position du lotus et se plongea dans sa méditation. Une pratique qui lui permettra d'être en forme en un rien de temps...

Pendant ce temps, un message inattendu arriva dans la boite mail de notre chère Xima.

La missive tint à peu près ce langage :

Cher(s) dirigeant(s) d'état, chère(s) haute(s) éminence(s) de notre galaxie.

Nous sommes en grande joie de vous convier au couronnement prochain de notre Reine, du royaume de Tidlösa en Aquablue .

La cérémonie aura lieu le 9 Aquan de cette année, à 14h, heure où le soleil sera au plus haut dans notre ciel, et sera suivi d'une réception au palais royal.
Nous espérons que vous, ou l'une de vos délégations vous représentant, nous honorerez de votre présence lors de ce jour faste pour notre royaume.

Notez que chaque délégation ne devra comporter que un à cinq représentant(s) afin de garantir leur accueil dans les meilleurs conditions, et que les armes, autres que d'apparats pour les uniformes, ne seront pas autorisés et se verraient retirées à la sortie de notre spatioport, nos gardes se chargeant de votre sécurité à l'intérieur du fjord .
Nous attendons l'arrivée de vos délégations, et assurons pouvoir les accueillir du 5 au 19 Aquan de cette année 3732, selon votre bon vouloir.

Dans l'attente de votre réponse et/ou de l'arrivée de votre délégation dans l'orbite de Tidlösa.
Bien cordialement

Prêtre du Fa, régent de Tidlösa.
Réveillé en sursaut par l'alerte mail, le veilleur de nuit tomba de sa chaise. Se frottant le coccyx, il lut la missive et ne sachant pas trop quoi faire... se précipita dans l'espace personnel de la Maitresse Suno.

" Madame ! Nous avons reçu un message ! "


Exaspérée, alors que cela ne faisait que 5 minutes qu'elle venait de se relaxer, elle pensa

" Bordel de m... zen zen. C'est pas comme si tu faisais 18h par jour et que ça faisait que 5 min que tu venais de poser ton cul sur ton super tapis tout doux... Bon qu'est ce qu'il me veut ce guignol ?!? Si c'est pour rien qu'il me dérange je te me le ... "

Elle se releva doucement, se tourna vers ce putain de guignol et le regarda d'un air angélique :

" Qui y a t-il mon cher ? "

" Madame ! Nous avons reçu un message ! "

Désabusée, elle continua...

" Vous êtes perroquet en plus d'être veilleur ? "

" Euuuuh... Non Madame "

Voyant que ça allait finir en séance de coup de pieds dans le coccyx du garde, dejà fortement abimé par sa chute précédente, elle prit la missive des mains et la lu intégralement et ce plusieurs fois.

" Oh !!!!! Une nouvelle amie ! Chouette chouette chouette ! "

Xima se mit à sautiller de joie. L'idée d'enfin avoir une occasion de nouer une amitié féminine dans la galaxie l'excita au plus haut point.

Elle embrassa de joie le veilleur et se mit à courir vers sa garde robe.


" Qu'est ce que je met ?!? Qu'est ce que je met ?!? Ohhhh je sais ! Ma jolie robe pourpre et dorée, ma robe de cérémonie. Je suis sur qu'elle adorera ça. J'espère qu'elle aime la mayonnaise ! Et la peinture sur corps... Haaaaan et les chaaaaaats !

En plus si elle est jolie, y aura des hommes. Faudra les aguicher un peu."


De ce simple coup de tête, elle déchira le flan de sa robe pour laisser entrevoir ses cuisses et donner ainsi un style classe, rappelant les robes de soirées portées au cours du XXIème siècle


" Cuisses OK ! Boobs... Je suis dejà naturellement bien équipée ! OK, Bon, le temps que mon croiseur personnel arrive, il fera jour au Tidlösa ! En route !"

Elle commença à courir quant elle réalisa qu'elle sera absente pendant un bon moment de l'Etat.


" Mince, faut que je prévienne quelqu'un... Je sais ! "

Une fois l'euréka déclenché, elle se dirigea à toute vitesse vers la chambre de son ancien élève et à présent seigneur de guerre de l'Etat Lazarus, Sonister Luno.

Étant d'humeur grognon lorsqu'il est jeté hors du lit, Xima préféra lui laisser un post-it sur sa porte :
Le bleu,

Je pars m'amuser et me faire une nouvelle amie (au sens propre gros pervers... -_-). Occupe toi des affaires internes courantes et ne casse rien surtout !

Pour ce qui est des relations extérieures, tu me bippes !

Y a encore de la mayonnaise maison dans le frigo du bureau C, couloir F, secteur 63, position 4.

Tchuss !

Soulagée d'avoir post-ité ses consignes, elle se précipita vers son vaisseau et ordonna son décollage immédiat.


" C'est partiiiiii ! Au moins je suis sure de ne pas m'ennuyer !

Cap vers Tidlösa. "


Et d'un seul coup d'un seul, elle se mit à faire un signe de la main, pointant son index vers l'espace vide

"Enseigne... Energie ! "

Le maitre de manœuvre la regarda d'un air hautement perplexe.

" Arhemmm... "

" Ah zut ! Enseigne... En avant toute ! "

Hochant la tête en souriant, il s’exécuta et propulsa son croiseur vers sa destination.
(•_•) / ( •_•)>⌐■-■ / (⌐■_■)

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 471
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Gin U » 13 févr. 2014, 16:57

le Seigneur Gin U dans sa tour de solitude reçu une missive holographique, chose rare ces derniers temps, il s'empressa alors de rejoindre ses quartier et de regarder le message holographique.

Cher(s) dirigeant(s) d'état, chère(s) haute(s) éminence(s) de notre galaxie.

Nous sommes en grande joie de vous convier au couronnement prochain de notre Reine, du royaume de Tidlösa en Aquablue .

La cérémonie aura lieu le 9 Aquan de cette année, à 14h, heure où le soleil sera au plus haut dans notre ciel, et sera suivi d'une réception au palais royal.
Nous espérons que vous, ou l'une de vos délégations vous représentant, nous honorerez de votre présence lors de ce jour faste pour notre royaume.

Notez que chaque délégation ne devra comporter que un à cinq représentant(s) afin de garantir leur accueil dans les meilleurs conditions, et que les armes, autres que d'apparats pour les uniformes, ne seront pas autorisés et se verraient retirées à la sortie de notre spatioport, nos gardes se chargeant de votre sécurité à l'intérieur du fjord .
Nous attendons l'arrivée de vos délégations, et assurons pouvoir les accueillir du 5 au 19 Aquan de cette année 3732, selon votre bon vouloir.

Dans l'attente de votre réponse et/ou de l'arrivée de votre délégation dans l'orbite de Tidlösa.
Bien cordialement

Prêtre du Fa, régent de Tidlösa.


le Seigneur Gin U ravi de voir que malgré les guerres, il y avait encore de belle chose de part notre galaxie, il prit la peine de renvoyer une missive au Régent de Tidlösa.

cher Regent du Tidlösa

vous me voyez au regret de vous annoncé que je ne pourrais être présent au couronnement de votre Reine.

Etant le dernier de mon peuple vous comprendrez, j'en suis sure, que je ne peux laisser ma tour sans vie, mais soyez certain que je regarderai la retransmission.

une délégation droïde aux couleurs du Gin U se prépare pour rejoindre votre Royaume

transmettez mes amitiés à votre Reine, et longue vie à cette derniére.

que les vents galactiques soient favorable à votre peuple.

Amicalement

Gin U


Ainsi s'achève la missive du Gin U, n'en ayant pas écrit de puis plusieurs cycle il espère ne pas offenser la futur Reine et son peuple.
Dernière édition par Gin U le 15 févr. 2014, 15:53, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tidlösa
Messages : 143
Inscription : 09 févr. 2014, 16:03

Re: Tidlösa s'éveille.

Message par Tidlösa » 13 févr. 2014, 21:08

Image

Tidlösa s'épanouissait chaque jour un peu plus. De gigantesques parterres de fleurs étaient plantés, luxuriants. Sur chaque bâtiment, sur chaque mur, de larges étendards et drapeaux aux couleurs vives de la royauté étaient placés. En sus de l'important marché de la grande place, de nombreux stands voyaient le jour un peu partout sur les grands axes : mages élémentaires, invocateurs,voyants et médiums exposaient leurs talents respectifs pour quelques piécettes, mais aussi conteurs en tous genres, jongleurs, et vendeurs de souvenirs...

Je regardais d'une fenêtre du palais toute cette agitation et effervescence plus en bas en ville, montée sur un tabouret, les bras tendus à la verticale depuis cinq ou six bons quarts d'heures. Un peu enraidie à force de ne pas bouger, je jetais un coup d'oeil désespéré au tailleur du palais qui continuait son oeuvre, secondé par deux assistantes . La robe de cérémonie, couleur saphir, était déjà magnifique mais l'artisan royal semblait avoir un goût de la perfection des plus maladifs. Le moindre pli devait être parfait, et malgré cette enième séance d'essayage, de mesures et de finalisations, je ne doutais pas qu'il passerait encore de nombreuses heures sur son œuvre.

Je me repris à regarder par la fenêtre en soupirant légèrement. Au loin dans le ciel, un large astronef, que je ne reconnus par comme tidlösien amorça une lente descente vers le spatioport. Les premières délégations étrangères? J'avais à la fois une grande hâte et une grande appréhension à rencontrer ces personnalités des plus importantes en Galactica. J'étais des plus curieuses mais je savais que je serai bientôt jugée par ces étrangers, la noblesse de Tidlösa et le peuple . Il me faudrait bien me tenir et être des plus irréprochables.

Un autre fait attisait également ma curiosité. Au détour d'un échange avec Faas, le majordome, plus tôt dans la matinée, j'appris que 7 autres prêtres chanteurs allaient entamer leur descente vers la ville, depuis leur lointain temple en amont du Fjord, afin d'assister à la cérémonie. J'avais également grande hâte de rencontrer les acolytes du petit régent moustachu.

Perdue dans mes pensées et le regard dans le vague, je n'entendis même pas le maître tailleur m'annoncer que mon calvaire touchait à sa fin.
Dernière édition par Tidlösa le 22 févr. 2014, 17:54, édité 2 fois.
Image

Répondre