République Libertaire Oasienne

Tout le role-play qui ne rentre dans aucune autre catégorie

Modérateur : Modérateurs

Rep. oasienne
Messages : 6
Inscription : 02 déc. 2012, 07:33

République Libertaire Oasienne

Message par Rep. oasienne » 02 déc. 2012, 09:47

pouaaam brrrahouuuucrrrrrrk pchhhhhhh

_Qu'est ce qu'il se passe Guillaume ?

_Nous avons été heurté par un objet non-identifié, le réacteur principal a été très gravement touché et le réacteur secondaire est mort. Nous devons agir vite, va dire a l'équipe de l'unité 1 d’entamer le dégèle les anciens je pense que l'heure est grave..
_Les dégeler ? Mais c'est irréversible et ce n'est pas une décision qui t'appartient, nous devons tous en discuter ! Ce n'est pas parce que tu es en charge de l'équipe de conduite du vaisseau que tu es chef en aucune sorte !
_Commence pas à m'prendre la tête Boris c'pas l'moment ! J'te dis qu'l'heure est grave et on va sûrement devoir quitter le vaisseau. Les unités 7, 32 et 35 ont été dépressurisées causant la mort certaine de beaucoup d'nos camarades et les unités 3, 12, 31 et 32 sont gravement endommagés. Passe un appel micro et préviens tout le monde d'se réunir dans l'amphi. Dis-leur aussi d'être prêt à embarquer a bord des vaisseaux de sauvetage, bref code URGENCE ! Tu connais le protocole non ?
_Ok, s'cuse c'est bon je m'occupe de tout.
_Julie, réduit l'activité du réacteur principal au minimum énergétique pour éviter son explosion. Ensuite dès que tu as le feu vert de Boris qui devrait arriver dans quelques minutes, tu l'éteins complètement. Nous ferons fonctionner les propulseurs de manœuvre sur les réserves d'énergie.
_Ok
_Bon, camarades de l'équipe de pilotage, on va se mettre en orbite de cette planète là-bas vous connaissez la méthode je vous fais confiance. Mais cette fois il faudra, autant que faire ce peut, avec le minimum d'énergie possible

Ce 41 245ème jour de l'exode de la Communauté marque un tournant dans notre histoire. Pour la première fois nous allons tous devoir quitter le vaisseau. Après sa mise en orbite puis l'implosion du réacteur secondaire nucléaire nous avons tous été contraint de s'entasser à bord des 5 vaisseaux de secours épargnés. Après quelques inconfortables heures nous sommes tous arrivé hors de danger... Enfin cela dépendra de notre capacité à survivre avec le peu de réserve que nous avons pu emporté dans un environnement qui semble aussi inhospitalier. Tous nos aïeux qui avait quitté la Terre en leur temps étant morts pendant ce long voyage il nous faudra apprendre nous même à vivre sur une planète. Il reste bien les anciens Louise, Wiliam, Piotr et Jaques mais les camarades travaillent toujours à leur lent réveil dans leur sarcophages réfrigérés. Mais j'ai bien peur que les connaissances technologiques de leur temps ne puissent nous être d'une grande aide en matière de survie mais je suis sûr que leur sagesse nous guidera. Je ne perds de toute façon pas espoir, nous avons observé des ruines perchés sur une colline à l'horizon. Nous irons faire une expédition à l'aube pour le moment nous resterons sur place car la le soleil est déjà couchant, nous ne prendrons pas le risque de s'exposer à des dangers inconnus après cette sombre journée où nous avons perdus 27 de nos camarades. J'espère que pour eux et nos aïeux, nous serons les dignes porteurs de notre utopie à tous, de ces belles idées qui on valu à nos grands et arrières grands-parents de devoir quitter leur planète pour espérer construire un jour sur une terre accueillante notre République Libertaire.
Je crois que pour la terre accueillante c'est loupé mais qu'importe, nous somme loin de cette planète Terre plein de despotes et de régime où on tue les colombes et protège les carpeaux... Comme disait ma grand-mère, mort aux cons et mort aux vaches ; vive la liberté et vive la République Libertaire !

Rep. oasienne
Messages : 6
Inscription : 02 déc. 2012, 07:33

Re: République Libertaire Oasienne

Message par Rep. oasienne » 03 déc. 2012, 10:58

Brrrr putain quelle nuit glaciale ! Voilà enfin que le soleil se lève sur le deuxième jour de notre vie que l'on pourrait qualifier d'ex utero tellement le changement est brutal. Comparé aux paisibles années de notre jeunesse au sain de la Commune, notre magnifique vaisseau je sens que la vie ici ne va pas être de tout repos.
Nous avons décider hier soir de partir à l'aube afin de profiter de la fraîcheur du matin avant que cette chaleur infernale ne revienne et soit fatale aux plus anciens d'entre nous. Nous partirons donc en route dans 5 minutes. De mon coté avec les jeunes équipes des unités 41, 42 et 43 à sept degrés ouest pour découvrir un ensemble rocheux que notre radar à détecté à environ 420 kilomètres de là, pendant ce temps tout le reste de la communauté ira s'installer dans cette ville en ruine. J'espère qu'ils n'y rencontrerons aucune mésaventure.. Le détecteur thermique ne nous y indiquait aucun signe vie, c'est pas forcément de bonne augure mais au moins le risque d'attaque d'animaux extraterrestre inconnu y est réduit. Quant à toute forme de vie intelligente, elles me paraissent peu probable étant donné les conditions de vie qui m'ont l'air encore plus extrêmes que le Sahara dont j'ai de vagues souvenir de mes cours environnementaux de la communauté. Sûrement un réchauffement climatique comme c'est arrivé sur la Terre qui a du décimer les populations locales en ne laissant que sable et ruines.
Bref le temps presse, il est temps de se mettre entre route chacun de son côté, nous nous rejoindrons ce soir afin de décider de l'endroit le plus propice pour s'installer...

Répondre