Les dessous de la Taverne

Tout le role-play qui ne rentre dans aucune autre catégorie

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Lanthia
Messages : 242
Inscription : 11 août 2011, 08:59

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Lanthia » 13 janv. 2013, 14:18

Lanthane continua sa discussion avec Sidonia. Il lui donna une mission très spéciale et très risquée. Lanthane lui confia un paquet. Dans celui-ci se trouvait une des robes que portaient les seigneurs de l’ombre dans la grotte du Léviathan. Elle avait pour tâche de trouver la position exacte de William de Annebaut Lanthane et de le libérer. [voir : Course à l’énergie] Elle devait aussi récupérer certaines infos se trouvant dans les archives du Léviathan pour savoir exactement ce que prévoyait le GMS Kafelor.

La discussion terminée, Lanthane se redirigea vers le café pour que personne ne remarque trop son absence, surtout pas le GMS. Il comptait sur Elise pour qu’elle ne dévoile pas son plan. Heureusement elle avait semblé ne pas le prendre au sérieux.

Une fois à l’intérieur, il vit Alteran accoudé au comptoir sirotant une boisson. Il s’approchait titubant juste un petit peu faisant semblant d’avoir encore un peu l’air ivrogne. Il arriva à hauteur d’Alteran et lui demanda.

« Alors Alteran, elle est plus là la chose hideuse et repoussante qui te harcelait. C’est dommage j’avais quelque chose à lui offrir. C’est juste un lance-flamme et une pilule contre le mensonge et la psychose maniaco-dépressive. Dommage pour elle. De toute façon je pense que c’est trop tard pour cette chose qui n’a aucune idée sur les secrets de l’univers. Le mal est fait comme on dit. Pas grave. Allez, je ne vous embête pas plus…Alteran vous êtes sûr que vous allez bien, vous avez l’air tout pâle, ça va ? Bon. »

Il se dirigea vers une des tables quand il aperçut le barman qui le dévisageait bizarrement. Il s’approcha levant sa canne dans sa direction. Il lui demanda.

« Que me voulez-vous ? Vous m’avez l’air bizarre vous…aussi ? »

Il venait d’émettre une hypothèse. Alteran et le barman faisait tous deux une tête qui ne lui plaisait pas. Il aurait bien aimé lire dans les pensées d’Alteran mais ça ne fonctionnait que sur les esprits faibles. Du coup sa canne toujours levée il tenta la légilimancie en direction du barman. Apres quelques secondes il trouva ce qu’il cherchait. Il vit l’Alteran lui avouer une chose :

« Vous pouvez prévenir le GMS qu'un vieux bonhomme du nom de Lanthane veut le tuer. Je l'aurais bien fait moi-même mais je ne le trouve pas...Et de plus j'ai un verre à finir. Mais partez pas trop longtemps, j'aurai sans doute une envie de refaire le plein. »

Lanthane entra alors en communication mentale avec le barman.

« N’essayez pas de me cacher quoi que ce soit…Je vous libère de ce poids que vous portez en vous. Vous ne faites plus confiance à Alteran. Vous ne servirez et ne ferait que votre métier, ni plus, ni moins. »

Le barman changea tout à coup de regard. Il se redirigea vers son comptoir comme si de rien n’était.

« S’il vous plait, vous pourriez me servir du Bourbon et laisser la bouteille sur la table numéro…neuf ? »

« Bien sûr monsieur, le client est Roi ici. »

« Je vous remercie et ne manquerai pas de féliciter votre service. »

Il se dirigea vers sa table. Une fois assis il attendit sagement qu’on lui serve son verre.
• L’histoire préfère les légendes aux hommes. Elle préfère la noblesse à la brutalité, les discours enflammés aux actes silencieux. L’histoire se souvient de la bataille, mais elle oublie le sang répandu... Abraham Lincoln - Vampire Hunter

Avatar de l’utilisateur
Madilda
Messages : 14
Inscription : 16 déc. 2012, 11:52

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Madilda » 13 janv. 2013, 17:32

La dirigeante Madilda, fut honoré d’avoir été invité

-Maitre Ginu s’est avec plaisir que j’irais terminé ma soirée sur vos terres , afin de voir les transformations que vous avez apporté à vos quartiers.
A ce moment, elle reçu un appel d’urgence de son état et décrocha.


Etat Major :
Madame, les terres du Toscan sont en danger. Les infrastructures sont paralysées et des intrus campent sur nos terres
Madilda :
La navette ne va pas tarder, j’arrive au plus vite.

Elle raccrocha et due avec regret , annoncer au Seigneur Ginu qu’elle ne pourrait point se prélasser sur ses terres ,car on n’avait besoin d’elle sur son astre et lui expliqua la situation.

La porte d’entrés qui avait subie bien des passages incessants, s’ ouvrit violemment et on distinguait un charmant officier, qui semblait être à la recherche de quelqu’un.
Il vit enfin Dame Madilda et avant d’engager un dialogue ,lui remis un billet .
C’était un message de son jeune dirigeant qu’elle attendait.
Chère Dirigeante Madilda,

Je ne pourrais satisfaire votre demande de vous rejoindre à la taverne.
J’œuvre durement à mon astre et des obligations externe ne me laisse guère de temps .
Je ne peux donc me permette un minimum de relâchement pour le moment.
Au plaisir de vous revoir

Signé

Seigneur des terres du Maximepm.

L'heure était à l'urgence.
Madilda ne laissa pas le temps à l’officier de s’expliqué, d’une mine attristé salua son ami Ginu, pris ses fleurs et suiva son officier jusqu’à l’astronef posté sur la plaforme à quelque lieu d’ici.

Elle regratta de partir dans de tel condition, mais la vie de son peuple était primordial

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2729
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Kafelor » 13 janv. 2013, 19:22

Elise… à chaque fois qu’il la voyait, son cœur battait la chamade comme s’il la voyait encore pour la première fois. Elle était si jeune et si belle… Elle était un peu comme la pureté du matin avec cette légère brise qui vous caresse le visage. Elise symbolisait magnifiquement tous les attraits de la gente féminine : grâce, charme, volupté, douceur, sensualité… hummm

Le GMS avait eu le temps de dresser une petite table dans la loge sur laquelle était posée deux coupes de champagne. Des bougies un peu partout éclairaient faiblement la pièce. La loge n’était pas très grande. Un paravent était installé dans l’un des coins cachant un lit deux places dont il était aisé de deviner l’utilité.

Mais le GMS venait d’être pris de court lorsqu’il remarqua un petit garçon aux côtés d’Elise.

« C’est lui mon papa ? » avait prononcé l'enfant.

Cette question résonna pendant quelques secondes comme un marteau-piqueur dans sa tête qui tentait désespérément d’assimiler l’information.
Il regarda Elise à nouveau. Celle-ci lui fit un geste de la tête pour lui signifier que c’était bien vrai, que ce n’était pas un rêve (ou un cauchemar). Tout en retenue, il essaya tant bien que mal de poursuivre la conversation.

« Ma tendre et douce Elise, quelle joie tu me procures ! Je ne m’attendais pas à te voir dans ce tout nouveau troquet. Je suis si heureux de te revoir après tant d’absence. Tu m’as manqué… et tu es toujours aussi belle et attendrissante. »

En même temps qu’il parlait, il avançait vers Louis.

« N’est-ce pas qu’elle est sublime ta maman hein ? Et ton papa comment tu le trouves ? »


L’enfant un peu impressionné de voir son père pour la première fois n’osait pas trop répondre.

« J’ai eu beaucoup de chances de rencontrer ta mère tu sais ? J’ai tout de suite senti que c’était elle. L’amour ça ne s’explique pas mon garçon. Ça te prend aux tripes comme ça sans plus d’explications. Tu es prêt à faire n’importe quoi. Mais un moment tu réalises aussi que tu as pleins d’autres responsabilités, et parfois on n’a pas le choix, on doit suivre des routes différentes. Un jour tu comprendras… »

Le GMS détacha alors l’un de ses cyberbracelets au bras pour le donner à Louis.

« Tiens amuse toi avec. Je vais discuter avec ta maman. »

C'était une façon discrète de mettre à l'écart ce gosse bien embarrassant. Le GMS et Elise s’assirent de part et d’autre de la table laissant le gamin jouer dans son coin. Le GMS ne savait pas trop par quel bout commencer.

« J’avoue que je ne m’attendais pas à ça. Je comprends que tu n’es pas voulu me le dire avant et que tu es préféré attendre le bon moment pour me présenter Louis. Adime serait très certainement furieuse si elle l’apprenait… »

Ainsi donc il avait un fils bâtard… Il est vrai qu’il avait déjà réfléchi à cette possibilité étant donné le nombre de femmes avec lesquelles il avait couché, mais il s’était toujours dit qu’il ne les verrait probablement jamais. Et voilà que Louis se tenait devant lui en chair et en os. Elise voulait-elle le mettre devant le fait accompli ? Qu’attendait-elle de lui ? Qu’il divorce d’Adime Shiloe ? [voir : Mariage interstellaire]
Image

Avatar de l’utilisateur
Cyrion
Messages : 75
Inscription : 17 mai 2012, 17:54

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Cyrion » 15 janv. 2013, 14:52

L'information mit du temps à atteindre l'Etat Cyrion, mais elle y parvint enfin. Un nouveau bistrot ouvert ? Le jeune représentant du Cyrion ne devait surement pas passer à côté d'une telle ouverture. Il décida donc de s'y rendre immédiatement et de faire ainsi ses premiers pas sur la scène intergalactique. Amyr, le plus jeune fils du Grand Amiral Tilyon, demanda un chasseur privé afin qu'il puisse aller et venir à sa guise sans être dérangé. Son père devrait pouvoir se passer de lui, il n'a jamais été très utile à la famille de toute façon. Après avoir reçu l'autorisation de la Station Spatiale de Contrôle, Amyr décolla sans plus attendre direction Volcano.

Après quelques minutes de voyages, la planète fut enfin en vu. Puis très vite, on put voir les lumières éclatantes du bar en pleine effervescence. Amyr descendit de son astronef et écarquilla les yeux devant autant d'activité, de joie de vivre, on aurait dit un enfant le soir de Noël devant le cadeau qu'il souhaitait à tout prix ! Malgré la pluie fine qui tombait souvent à cette période, les gens sortaient dehors, chantaient, criaient, s'embrassaient par fois. Le jeune homme fit un tour sur lui-même, émerveillé. Son enfance fut tellement monotone et difficile qu'un tel changement bouscula ses pensées et c'est sans hésitation qu'il poussa la porte de cette bâtisse si attirante pour lui.

Derrière cette porte, le petit nouveau, puisque c'est ce qu'il était, fut encore plus ébahit devant le spectacle qui s'offrait à lui. Les couleurs vives qui frappaient ses yeux, la musique qui bousculait ses tympans, les danseurs qui ne s'arrêtaient pas. Toute l'atmosphère que dégageait cette salle le rendait heureux. Il mit du temps avant de pouvoir faire un pas, si bien que les habitués qui sortaient du bar le dévisageaient au passage. Au bout de quelques minutes de paralysie, Amyr se dirigea vers le bar puis s'adressa au barman.


- Donnez quelques choses de fort ! Je crois que j'en ai bien besoin !

Il prit son verre, se retourna puis s'accouda sur le bar. Il observa chaque personne présente dans la salle, il reconnu quelques têtes qu'il avait vu avec son père très certainement. Amyr finit son verre d'un trait, en commanda un deuxième et continua à observer la scène incroyable qui se déroulait sous ses yeux.
Dernière édition par Cyrion le 15 janv. 2013, 20:14, édité 1 fois.
L'Hérésie naît de l'Inaction.

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 391
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Gin U » 15 janv. 2013, 18:30

Aprés le départ de la comtesse Madilda du Toscan, le Gin U termina sa chope et son assiette et alla les rapporter au tavernier.

tenez mon brave, grace à vous j'ai pus gouter ce légendaire Berrychamp.

il glissa alors une bourse de crédit à ce dernier afin de le remercier.

au moment de recommander une 2e chope il eu vent d'un événement au Sénat concernant les Novus, il sortit alors précipitamment afin de s'y rendre.

bonne continuation, et à bientôt

Avatar de l’utilisateur
Lanthia
Messages : 242
Inscription : 11 août 2011, 08:59

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Lanthia » 16 janv. 2013, 18:58

Louis s’amusait dans son coin avec le cyberbracelet. Il écoutait d’une oreille la discussion entre sa mère et ce qu’il hésitait à appeler « papa ». Il n’avait pas compris grand-chose au baratin du GMS.

« J’ai eu beaucoup de chances de rencontrer ta mère tu sais ? J’ai tout de suite senti que c’était elle. L’amour ça ne s’explique pas mon garçon. Ça te prend aux tripes comme ça sans plus d’explications. Tu es prêt à faire n’importe quoi. Mais un moment tu réalises aussi que tu as pleins d’autres responsabilités, et parfois on n’a pas le choix, on doit suivre des routes différentes. Un jour tu comprendras… »

Il ne savait pas trop pourquoi mais il était partagé entre le bonheur de voir son père et l’incompréhension. Pourquoi ne l’avait-il pas vu plutôt ? Il n’avait jamais été là… Il avait envie de crier, de pleurer, de lui faire la gueule, et en même temps il sentait le besoin d’être dans ses bras.

Sa tête bouillonnait. Voyant qu’il allait perdre à « Assassin’s Creed 27 », il finit par balancer le cyberbracelet contre l’un des murs.

Elise et le GMS se retournèrent alors.

Louis ça suffit. Pourquoi tu fais ça ?..

Mais je…

Louis, retourne voir ton grand-père dans la pièce à côté. Tu reviendras quand tu te seras calmé. Tiens, voici le mot de passe pour rentrer. Allez file.

Louis, un peu honteux, sortit de la loge et se dirigea vers la sortie du Salon VIP. De nouveau dans la taverne, il vit Lanthane sur une des tables et se rendit vers lui un peu gêné. Lanthane le vit arriver et l’accueillit à sa table. Lorsque son petit-fils lui raconta ce qui s’était passé dans la loge, il n’en crut pas ses yeux :

Quoi ? Le GMS est ton père ? Ca alors, je ne le crois pas. Mon petit-fils est le fils d’un salopard. Non désolé je ne peux pas le croire, tu me fais marcher ? S’il te plait dit moi que tu te fous de moi ?


Euh…non. Je pensais que tu le savais ? Qu’est-ce qu’il a fait de mal ?

C’est trop long à t’expliquer, faut lire mes bouquins pour ça mais bon passons. Tu sais comment on rentre dans le Salon VIP ?

Euh non. Maman m’a donné un mot de passe mais je sais pas pourquoi ?

Un mot de passe ? Ça te dérangerait de le donner à ton grand-père ?

Pendant ce temps là Elise profitait de ce tête à tête improvisé pour aborder un sujet sensible… Elle avait écouté le GMS commencer. Un serveur vint leur apporter des petits gâteaux et leur servir du champagne.

« J’avoue que je ne m’attendais pas à ça. Je comprends que tu n’es pas voulu me le dire avant et que tu es préféré attendre le bon moment pour me présenter Louis. Adime serait très certainement furieuse si elle l’apprenait… »


Oui… Euh…Justement à propos de ça. J’ai quelque chose à te dire.

Hésitante elle se grattait la tête. Ce qu’elle allait lui demander était délicat.

Alors voilà, si tu veux qu’on continue à se revoir avec Louis et que l’on forme une belle famille, il…il va falloir que tu fasses quelque chose pour Adime… En clair si tu m’aimes il faut que tu…que…que tu divorces. Je ne veux pas te forcer la main mais je refuse de vivre caché. Je suis clair j’espère ? Alors que décides-tu ?

Sur ces derniers mots, Elise laissa au GMS un peu de temps pour répondre à sa question. Elle était consciente que ce n’était pas une question facile, mais elle devait savoir à tout prix ce que le GMS préférait pour leur futur.
• L’histoire préfère les légendes aux hommes. Elle préfère la noblesse à la brutalité, les discours enflammés aux actes silencieux. L’histoire se souvient de la bataille, mais elle oublie le sang répandu... Abraham Lincoln - Vampire Hunter

Avatar de l’utilisateur
Ezechiel
Messages : 4
Inscription : 15 janv. 2013, 19:51

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Ezechiel » 17 janv. 2013, 10:50

C'était sa première sortie depuis que son Etat avait été créé, voilà quelques jours. Enfin, il allait voir les curieux habitants de cette planète en feu et explosive qu'il avait trouvé immédiatement très accueillante... La plupart de ceux qu'il voyait à travers la vitre provenaient des stations orbitales autour de Volcano. Lui avait fondé son Etat au plus profond de l'obscurité, dans les entrailles volcaniques de la planète, construisant sa ville directement dans le basalte noir et la lave écarlate et sa Cathédrale dans l'énorme stalactite situé au centre de la grotte.

Il ouvrit enfin la porte, grimaça face à la lumière vive du tripot qui l'assaillait de toutes part. Comment diantre pouvait-on voir dans une pareille clarté ?!
Le patron du bar, en l'apercevant, fit tomber ses couverts qui tintèrent fortement dans un bruit de cristal. C'était lui, l'homme qui lui avait commandé ses désirs par avance...

Ezechiel, chef d'Etat de la Citadelle Noire Nergal Eshum, s'avança vers le bar et tapota doucement de son index le plateau en bois.

- Auriez-vous une table pour moi ? Loin de la lumière... et des curieux si possible.

Le barman, encore légèrement sous pression, poussa un soupir de soulagement en s'apercevant de la politesse de son hôte envers les possibles traumatismes de ses autres clients. Du bras, il lui montra une table à part, dans la pénombre mais coquettement mise, installée dans une alcôve.

Satisfait, Ezechiel alla s'y installer. Pratiquement immédiatement, une chope contenant un liquide douteux et une assiette de viande fraîche (trop fraîche...) furent mises devant lui. Pendant ce temps, Ezechiel écoutait avec amusement les diatribes des autres clients. C'était malgré une jeune communauté, avec un bon esprit sans corruption et sans colère. Ce qui l'avait amené avant tout sur ce monde c'était la rumeur selon laquelle leur jeu de rôle était compris et aimé de tous. Et il n'était pas déçu.

C'est alors qu'un homme ivre passa près de sa table et s'apercevant de la présence d'Ezechiel, regarda la table, puis lui, puis encore la table... puis hurla.
Poussant des borborygmes incohérants, le voilà qui court comme un goret vers son groupe de fêtards et parlant à l'oreille du plus gros qui fronça les sourcils et se dirigea vers la table dans l'ombre... Ezechiel poussa un profond soupir :

- Et voilà les ennuis qui commencent.

- J'ignore d'où tu viens l'étranger, mais ici, le cannibalisme est puni de mort ! Gronda le gros caïd.
Ezechiel sourit de toutes ses dents blanches devant son assiette copieuse de côtes d'humain grillé, et finit par se lever. Sa taille fine et son visage sans imperfection traduisaient une jeunesse encore fraîche. Il avait largement moins de trente Vertans.

- J'ignore jusqu'à vos lois, monsieur et je viens d'arriver sur votre magnifique planète... Cependant, nul ne me fera changer mon régime culinaire... Mais peut-être voulez-vous essayer de changer mon ordinaire ?...

Ezechiel se passa la langue sur les lèvres et regarda le gras homme avec gourmandise. Ce monde était décidément riche en tout point...

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2729
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Kafelor » 17 janv. 2013, 13:03

Le GMS s’étouffa en entendant les dernières paroles d’Elise. Divorcer ? D’Adime ? Voilà bien la dernière chose à laquelle il s’attendait ! Il est vrai que l’information était un peu passée inaperçue, mais quand même il était persuadé qu’Elise en avait eu vent. Mais apparemment non…

Adime et lui avaient divorcé depuis longtemps. Ils n’avaient pas la même, comment dire, conception de l’amour. A la première infidélité, au premier écart de conduite, Adime avait démarré la procédure de divorce. Le GMS avait trouvé cela un peu dur et injuste mais il avait fini par accepter
[voir Liaisons dangereuses].

En fait s’il avait dit qu’« Adime serait très certainement furieuse si elle l’apprenait… », c’était plus sur le ton de l’humour. Il imaginait facilement la tête d’Adime Shiloe si elle voyait qu’il avait fait un enfant également à Elise pendant qu’ils étaient mariés… Bon depuis, de l’eau avait coulé sous les ponts et probablement qu’elle en aurait pas grand-chose à foutre (pardonnez l’expression)

Mais du coup le GMS ne savait pas bien comment réagir devant cette demande improbable d’Elise. Elle semblait si sérieuse… Sans vraiment trop savoir ce qu’il faisait il finit par lui répondre :

« Ecoute. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Adime est mon épouse et bien que l’on ne se voit plus, le mariage est une institution sacrée… En plus, nous avons été mariés par le Cardinal Suprême du Galactica devant l’Arbre Futur ! » [voir : Mariage interstellaire]

Il fit une petite pause. Son subconscient l'avait mis sur la voie comme si son cerveau avait trouvé ce stratagème tout seul avant que toutes les connexions neuronales ne se fassent jour...

« Mais parce que je t’aime du fond de mon coeur, et parce que ta demande est tout à fait légitime, j’accepte pour toi de… divorcer (redivorcer pensa-t’il dans sa tête). Cela risque d’entamer ma réputation – qui n’est déjà pas fameuse… - mais je n’ai que faire des ragots. Toi seule comptes réellement pour moi. Je vais de ce pas envoyer les papiers du divorce au Cardinal. »

Le GMS se leva et fit un tendre baiser à son Elise. Il espérait avoir été convaincant. Content de sa prestation théâtrale, il sortit de sa loge. Mais avant de retourner au bar et transmettre des consignes à ses sbires, il devait juste faire un petit détour au salon VIP.
Image

Avatar de l’utilisateur
Madilda
Messages : 14
Inscription : 16 déc. 2012, 11:52

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Madilda » 26 janv. 2013, 23:56

Après une petite excursion avec ses compagnons, Madilda ordonna de faire une halte sur volcano, pour aller siroter une petit remontant à la taverne.
Elle franchie le seuil de la gargote et pénétra dans l’enceinte sentant la douce chaleur de sa première visite .
Elle chercha où s’attablé et en visionnant la pièce vit certain habitués présent lors de son départ.
La comtesse avait eu quelque a priori sur le général Alteran, mais au fond il n’était pas mauvais bougre, faisant parfois l’ours mal lécher.
Le général s’aperçu de son entrée et la salua d’un geste de la main, Madilda lui fit un clin d’œil et fit un petit signe de la main ainsi qu’au Grand Amiral Tilyon ami et allié situé non loin de là.

Elle observa qu’au centre de la pièce une table s’était libérée et s’y rapprocha.
Elle laissa tombé son étole et mis en évidence sa silhouette menue.
Elle était vêtue de sa combinaison fétiche de nuance noire , celle –ci épousant ses formes à la perfection et on pouvait y distingué le blason de son état placé sur le côté gauche de son épaule. Le motif était cerné d’or démontrant bien la notoriété de Madilda .
Une paire de botte de la même teinte prolongeait ses gracieuses gambettes.

Le garçon de service s’approcha de la dirigeante et lui proposa les nectars de la taverne.

-Juste un petit remontant bien tonique pour me revivifier.

Pendant ce temps, Madilda calligraphiais sur son petit carnet de note, les différentes transformation futur de son état.
Elle entendit quelques rumeurs peu audibles, mais finie par tendre l’oreille et ce qu’elle entendait ne l’a ravivait guère.
GMK avait une descendance et allait probablement se remarié avec une certaine élise .

Madilda fut confuse, mais en fut guère surprise.
Après tout si le destin du GMSK était scellé à celui de cette femme, rien ni personne ne pouvait l’en détourner.
Et ce Seigneur avait probablement trouvé le bonheur et l'amour d'une femme qu'il cherchait tant depuis le décés de son épouse Adime.
Il serait comblé par une vrai famille.

Elle prit le verre que le serveur lui avait déposé sur la table, et dégusta le breuvage

Avatar de l’utilisateur
Lanthia
Messages : 242
Inscription : 11 août 2011, 08:59

Re: Les dessous de la Taverne

Message par Lanthia » 03 févr. 2013, 18:26

Après avoir récupéré le mot de passe du Salon VIP, en échange de quelques crédits, Lanthane se dirigea vers l’entrée de ce lieu privé. Il entra et chercha la Loge d’Elise. Il scruta une par une les pièces. Plusieurs minutes passèrent, essayant de ne pas se faire trop remarquer, il trouva par chance celle qu’il cherchait, mais le GMS y était absent. Il hésita un moment et entra.

Je te dérange Chérie ?


Oh non, mais ce n’est pas possible, que fais-tu ici ?

Chut !!! Parle moins fort.

Quoi ??? Mais comment tu as fait pour rentrer ?

Euh…Comme tout le monde.

…Revient d’où tu viens s’il te plait, si le GMS te voit ici…


Quoi tu lui as dit que…enfin tu vois ?

Non, je ne suis pas idiote. Le truc c’est que je pense que lui…il me prend pour une...

Tu…Tu peux…développer ?

Trop long à t’expliquer. Maintenant reviens dans le bar. Tu n’as pas laissé Louis tout seul au moins ?


…Désolé, je m’en vais, je ne peux pas rester.

Quoi ? Mais…Père…Père ?

Lanthane avait senti son Cyber Transmetteur vibrer. Il s’écarta, cherchant un coin tranquille. Il sortit l’engin et activa la communication holographique. C’était Sidonia qui lui informait d’une bonne nouvelle. Elle avait retrouvé son fils William dans une cellule de la Grotte Quartier Général des Léviathans… Très content de cette nouvelle, Lanthane se dirigea vers la sortie du Salon VIP pour regagner son vaisseau et la rejoindre au plus vite au point de rendez-vous quand soudainement il vit le GMS Kafelor devant la porte.

Il ne s’y attendait pas. Ils se regardèrent l’un l’autre pendant quelques secondes. Lanthane tenta de l’agripper par le col et de le plaquer violemment contre le mur mais le GMS lui retint le bras. Ils se tenaient fermement par les manches. Finalement, voyant que tout le monde les observait dans le bar, Lanthane finit par lâcher la pression :

Vous faites quoi que ce soit qui pourrait nuire à ma fille et je vous jure que je vous ferai la peau, j’espère que je suis très clair.


Il sortit du Salon VIP, s’approcha de Louis et lui demanda de rejoindre Elise. Il s’avança vers l’extérieur du Bar puis pénétra dans son véhicule de transport, direction « La grotte du Léviathan ». A ce moment-là, Sidonia communiqua avec le GMS Kafelor sur son Cyber Transmetteur :

GMS. Le loup se dirige vers la bergerie. Je répète : le loup se dirige vers la bergerie.
Tout est prêt pour l’interception ?


Oui, répondit le GMS.
• L’histoire préfère les légendes aux hommes. Elle préfère la noblesse à la brutalité, les discours enflammés aux actes silencieux. L’histoire se souvient de la bataille, mais elle oublie le sang répandu... Abraham Lincoln - Vampire Hunter

Répondre