Chroniques de la Guerre des Sphères-Quand l'univers fut divisé

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Aurorra Fox
Messages : 80
Inscription : 17 déc. 2015, 02:03
État : Volcano

Chroniques de la Guerre des Sphères-Quand l'univers fut divisé

Message par Aurorra Fox » 29 sept. 2016, 00:18

Installé debout sur la plate-forme, il observait la situation. Cette dernière n'avait pas bougé d'un iota, il s'était attendu à une réaction du Seigneur du Tsong mais rien ne s'était produit.

Après avoir reçu l'approvisionnement en provenance du Bellona Ardens, ils avaient continués à marcher en direction de la capitale, peu de chose pouvait désormais freiner leur avance sauf bien sûr une réaction de l'alliance Red Force, mais il avait déjà anticipé leur prochain mouvement. La réelle force du Bellona Ardens ne résidait pas seulement dans sa puissance de destruction qui au demeurant restait tout à fait honorable. Non, la véritable force se trouvait ailleurs, et les Red Force auraient beau tentés de l'attaquer ou de pratiquer n'importe quelle forme de chantage, ils n'auraient s'en doute pas la réponse. Après ne dit-on pas que : "L'esprit domine la matière" ?

Les chances de victoires étaient réellement minces, entre les douze membres du Red Force et les sept membres du Caeruléum allait s'engager une bataille féroce; il y était question de pilules rouges ou pilules bleues, des cinq sphères élémentaires mais surtout le contrôle de l'univers. En tant que pro-Corporation, il se savait proche des Caeruléum, mais suivre le Général Norg ? Il n'y avait qu'un pas à franchir, le Bellona Ardens n'était pas encore près à cela. Il ne pouvait prendre cette décision seul, le Haut Conseil ne le permettrait pas.

Il regarda du haut de la plate-forme les troupes qu'elle était en train d'haranguer en prévision de la bataille à venir, après tout c'est elle qui avait hérité du don de la déesse pas lui, il sourit. Bien qu'il n'est plus un contrôle sur l'état, il savait que ses idées et ses conseils seraient suivis. Il restait un homme de l'ombre, une éminence grise. Le rôle lui convenait parfaitement, et puis beaucoup le sous estimaient et il adorait sa car de cette manière les ennemis ne voyaient jamais le coup venir.

Sa allait commencer.


Épouvante et Mort précéderaient l'armée pendant que la Renommée volerait autour d'elle, appelant au son de la trompette la Défaite et la Victoire.

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2724
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Chroniques de la Guerre des Sphères-Quand l'univers fut divisé

Message par Kafelor » 30 sept. 2016, 15:58


Il caressait la fine lame de sa dague en fer forgé, aiguisée et tranchante à souhait. Le coup de grâce n’était qu’une question de temps. Leurs ressources déjà s’envolaient et bientôt des morceaux entiers de leurs flottes partiraient dans le néant.


La guerre était un mal nécessaire. La mort, inéluctable. Les hommes naissaient et renaissaient et retenaient ni leurs erreurs ni leurs faiblesses. L’humanité contenait intrinsèquement en elle cette part irréversible de folie, un penchant irrésistible pour la destruction. A toujours vouloir tout déconstruire et reconstruire, comme un processus éternel.


Restait en vérité une seule vraie question historique : savoir qui de soi-même ou de l’autre allait l’emporter. Mais pouvait-on vraiment parler de guerre ou d’une quelconque confrontation ? La Bleusaille avait courbé l’échine avant même le début des hostilités et se contentait de subir, acceptant avec fatalisme son destin funeste.


Si désorganisé.

Si inexpérimenté.

Si divisé.


Et ils se tortillaient encore dans tous les sens, se demandant comment fuir à moindre frais et en qui remettre leur confiance, leurs derniers espoirs… et se demandant si l’un des leurs n’en était en réalité pas un.


Pendant ce temps-là, la fédération armée Red Force continuait à avancer sans relâche, bombardant les infrastructures, anéantissant des villes entières et pourchassant les survivants dans leurs bunkers. Constituée des meilleurs éléments, elle était guidée par la conviction transcendantale des Cinq Sphères et nul ne pouvait l’arrêter. Les cargaisons de gélules bleues étaient détruites, tôt ou tard, ils seraient à sec.
Image

Avatar de l’utilisateur
Aurorra Fox
Messages : 80
Inscription : 17 déc. 2015, 02:03
État : Volcano

Re: Chroniques de la Guerre des Sphères-Quand l'univers fut divisé

Message par Aurorra Fox » 01 oct. 2016, 02:37

Quatre...

Quatre jours étaient passés, et ils étaient désormais aux portes de la capitale, rien ni personne n'était venu freiner leur avance. Il s'attendait à tout moment à voir débarqué les flottes de l'Alliance Red Force, mais rien ne s'était encore produit. Réfléchissant un moment, il regarda autour de lui. Les batailles sans adversaires n'avaient que peu d'intérêt.

Cette guerre était plus que risible, les Caeruléum se terraient dans leur bunkers; du côté des Red Force la situation n'était guère mieux. Ils regardaient leur allié se faire tout doucement réduire en poussière par le Bellona Ardens. Qu'avaient-ils dit déjà ? La bleusaille ? Oui, ils avaient utilisés ce terme. Mais, ils ne valaient pas mieux que des bleus que l'on envoie au combat pour la première fois. Où étaient-ils maintenant ? Terrés dans leur bunkers, chassant des fantômes.

Il sourit un moment.

Son plan pouvait peut-être marché, le pouvoir résidait donc dans le contrôle de la production de ces fameuses pilules bleues ou rouges. Au dernière nouvelles, les pilules rouges étaient produite sur le Vanaltheim. Peut-être qu'une petite visite de courtoisie serait une bonne idée, n'avaient-ils pas été tout deux de Grands Conseillers ? Une discussion restait toujours possible.

L'ordre de retrait venait d'être lancé, il la regarda un moment, elle devait avoir eu la même idée que lui. Il ne servait à rien de vouloir s'acharner à détruire un état qui se terrait dans ses bunkers. Elle semblait bien déçue, elle n'avait pas eu la bataille qu'elle espérait tant.

Il retourna en direction des vaisseaux qui venaient de se posés, seul contre douze le Bellona Ardens avait une chance minime de gagner, mais elle existait et puis son puissant allié ne s'était pas encore éveillé de son profond sommeil.

Il sourit à nouveau, les prochaines semaines allaient se révéler intéressantes.

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2724
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Chroniques de la Guerre des Sphères-Quand l'univers fut divisé

Message par Kafelor » 01 oct. 2016, 11:31

[Attention : certaines scènes de ce post RP peuvent choquer.]


Dégustant l’une des dernières bouteilles de Gin Fizz U, il contemplait le crapaud se débattre sans succès dans son bocal translucide. Les gémissements de l’animal n’y feraient rien, pas plus qu’elles ne sauvaient la Bleusaille. La dague toujours en main, il ouvrit le pot et le retourna d’une traite au-dessus de la table basse. L’amphibien avait compris depuis longtemps qu’il n’y survivrait pas mais, dans un élan de désespoir, il tenta quand même de s’échapper. Seul l’instant de survie, dernier rempart biologique de tout être vivant avant l’abdication, lui donnait encore la force d’agir pour sa propre existence.

Peine perdue. La surface de la table basse avait été conçue dans un matériau spécial, enduit d’un adhésif puissant rendant toute échappatoire impossible. Plus le crapaud se débattait, plus ses pattes s’engluaient malgré lui, plus le piège se refermait sur lui.

La guerre n’avait rien d’un concept abstrait pour ceux du moins qui avaient un tant soit peu une force intérieure de révolte. Cette marque de fabrique faisait bien trop cruellement défaut à la Bleusaille. Ne pouvaient-ils pas arrêter de gémir eux-aussi et d’agir pour leur survie ? La marche vers la capitale n’y changerait rien, les discussions diplomatiques n’étaient plus à l’ordre du jour, seul le sacrifice ultime comptait.

Pour Oceano, la guerre s’était matérialisée dans sa chair suite à un tir de char laser qui lui avait laissé une vilaine cicatrice sur son abdomen. Mais rien n’avait entaillé sa détermination. Suite à cet incident, il avait d’ailleurs été promu parmi les neuf officiers de l’état-major.

Il se pencha pour humecter l’animal, comme on donne un dernier baiser de la mort. Il tint fermement sa dague de sa main droite et, de son autre main, il recouvra l’amphibien d’un papier journal recyclé dégoulinant de propagande bellonardienne. D’un coup sec, il enfonça profondément la lame, comme on plante un couteau en plein cœur. Une fois retirée, un mélange de bave et de sang perlait sur l’arme blanche qu’Oceano étala abondamment à l’endroit exact de sa blessure comme on applique un cataplasme régénérateur.
Image

Avatar de l’utilisateur
Aurorra Fox
Messages : 80
Inscription : 17 déc. 2015, 02:03
État : Volcano

Re: Chroniques de la Guerre des Sphères-Quand l'univers fut divisé

Message par Aurorra Fox » 03 oct. 2016, 13:10

Les Ruines...


De vieux états, promis à un glorieux avenir et abandonnés par leurs anciens propriétaire. Les drones y tournaient à vide, de jour comme de nuit, produisant des ressources que personne n'utiliserait. Certains y avaient vu une opportunité de pillage régulier, ainsi ils pouvaient se procurer à moindre coût des ressources, mais la stratégie de Red Force était tout autre. Ils tentaient désormais d’asphyxier son état et cela il ne pouvait le permettre.

Assis dans son fauteuil, il contemplait Bellona Ardens, dehors les volcans crachaient leur épaisse mélasse de lave, la vie sur Volcano n'était pas facile, mais les actions des aficionados des pilules rouge risquait de rendre cette vie encore plus difficile. Réfléchissant un moment, il se leva et s'approcha de la fenêtre.

Il sourit, si ils voulaient la guerre, ils l'auraient. Il existait de multiples façon de se battre, certaines honorables et d'autres beaucoup moins. Ils avaient fait le choix de ne pas vouloir affronter le Bellona Ardens en face à face et s'en prenait désormais à son économie.

Quant aux Caeruléum, tapis dans leur bunkers malgré de grandes promesses faites...ils ne bougeaient pas d'un poil.

Plusieurs options s'offrait désormais à lui, certaines écartées aussi tôt mais d'autres beaucoup plus intéressantes. Pour commencer, il allait devoir calmer cette ruée vers l'or qu'offrait ces états ruines. Certes, les bleus en subiraient aussi les conséquences mais leur absence totale dans cette guerre ne lui laissait pas le choix. Le Bellona Ardens allait devoir de nouveau sortir ses unités de destruction. Les rouges ne laisseraient pas de grosses flottes pour "protéger" leur accès aux ressources de peur de se les faire détruire, la voie resterait donc libre. Rien ne pourrait l'en empêcher en tout cas.

Il détourna les yeux, puis se dirigea vers la porte et sortit. Proposé cette solution au Haut Conseil.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité