Après l'heure...

Ici sont chroniquées les histoires des Etats et de leurs dirigeants

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Corélya
Messages : 180
Inscription : 04 mars 2013, 18:00

Après l'heure...

Message par Corélya » 20 août 2015, 16:52

— Du sable, du sable... Et encore du sable ! Et ben c'est encore une bonne idée que j'ai eu tiens !

Cela faisait maintenant une dizaine de jours que l'expédition était arrivée sur Desertica. Dix jours que l'exploration de la zone d'atterrissage ne réservait que des étendues désertiques aux équipes chargées de fouiller et de sécuriser les alentours.

— Mais nous n'avions pas le choix monsieur, en allant plus loin nous nous serions écrasés ou bien nous n'aurions carrément pas pu atterrir et l'on se serait perdu dans l'immensité de l'espace.
— Oui, oui bien sûr... Ce n'est pas le problème...

Lumith coordonnait cette opération qui n'avait qu'un seul but : rejoindre sa sœur, dirigeante d'un état sur l'une des cinq planètes, en l'occurrence le Corélya. Seulement voilà, ce n'était encore qu'un enfant lorsqu'il était parti avec son père pour voyager vers un autre système. Il ne connaissait donc pas le système de Galactica et ses planètes, il savait juste comment s'y rendre ainsi que le nom de sa cible : Vertana.

— Alors quel est le problème ?!
— Le problème c'est que cet endroit ne ressemble pas du tout à ce que l'on m'avait décrit ! Je pense que nous ne sommes pas sur la bonne planète mais comme nous n'avons plus les moyens de nous déplacer... On n'a pas le choix, on est obligé de rester ici...

Le manque de carburant avait rompu la continuité du voyage et le solar, sur lequel Lumith et son équipage avait embarqué, ne pouvait aller plus loin. Il s'était donc retrouvé contraint d'atterrir sur Desertica. À présent à moitié ensablé, il avait laissé derrière lui une longue tranchée. En effet l'appareil avait pris de la vitesse en entrant dans l'atmosphère et même si la chute avait été ralentie un minimum, le carburant restait insuffisant et l'atterrissage ne pouvait avoir lieu en douceur. De fait, une partie du vaisseau avait subit de gros dégâts et il lui était maintenant impossible de redécoller sans réparations majeures.

— Il y a autre chose d'inquiétant, je n'ai pas reçu de message en provenance du Corélya depuis que nous nous sommes posés ici, alors que nos systèmes de communications sont en bon état...

L'expédition comptait une centaine d'Hommes et parmi eux des officiers, des soldats, des ingénieurs et scientifiques. Lumith avait initié cette mission qu'il avait nommée "Nastril", il l'avait prévu depuis bien longtemps mais elle n'était pas faisable en raison des moyens matériels et humains mis en œuvre pour l'opération. Car outre le fait de partir loin de chez lui, c'est avant tout un long voyage qui l'attendait lui et son équipage avec la possibilité de ne jamais arriver à destination.

Lumith resta immobile pendant un moment, il semblait perplexe et très soucieux. Après quelques minutes de silence il se retourna vers son officier chargé à la base de commander le solar, Nylow.

— Prenez quatre autres officiers avec vous et explorez-moi les environs de cet astre ! Vous avez pour ce faire quelques chasseurs à disposition. Prévenez-moi dès que l'un de vous détecte une planète à l'allure verdoyante, il s'agira sans nuls doutes de Vertana. J'irai moi-même inspecter les lieux...
— Bien monsieur !

Répondre