Azure, la lumière d'Aquablue

Ici sont chroniquées les histoires des Etats et de leurs dirigeants

Modérateur : Modérateurs

Lyre
Messages : 210
Inscription : 09 sept. 2015, 10:28
État : Azorius

Azure, la lumière d'Aquablue

Message par Lyre » 14 sept. 2015, 18:25

De toute les planètes du système, elle est celle qui luit le plus, magnifique dans le ciel nocturne, observable par tous les peuples, toutes les nations, Aquablue.

Ses habitants sont paisibles et habituellement préfèrent la voie du commerce à celle des armes. Ils ont dompté l'élément le plus terrible, le plus mortel, le plus vivant grâce à la technologie, leur savoir faire et la volonté implacable de voir demain se lever qui en chacun d'eux palpite au même rythme que les vagues.

Il existe cependant un peuple différent de tous les peuples d'Aquablue, un peuple dont la nation porte le nom d'Azorius. Azorius, la lumière d'Aquablue.

Il n'existe aucune monnaie en Azorius, seul le sang compte. Le sang qui détermine qui dirige, qui a raison, la hiérarchie, la vérité. Il n'existe aucun mot pour qualifier la paix en Azar, la langue de ce peuple, aucun mot pour dire justice, aucun mot pour qualifier le silence. Ces notions n'existent pas dans l'esprit de ces guerriers. Dès le plus jeune âge, c'est la raison du plus fort qui est toujours la meilleure.

On appel cet état "la lumière" car la guerre qui fait rage sans cesse sur ces terres pulse comme un éclat dans le voile sombre de l'univers, les bombes pleuvent en aussi grand nombre que les gouttes d'eau qui déferlent chaque jour et battent le peu de terre qui subsiste à la surface de la Grande Bleue.

Mais quelque chose a changé depuis peu, le sang s'est arrêté de couler, les bombes se sont arrêtées de tomber, l'éclat doucement disparu et Aquablue se tue. Ce changement porte un nom: Lyre.

Azorius a une nouvelle reine, une reine comme nulle autre auparavant.

Son arrivée sur le trône après la défaite du dernier Roi fut soudaine et sa prise de pouvoir vit la fin des combats entre les différentes tribus qui composent cette nation. Pour la première fois, on pu entrer en Azorius en toute quiétude bien qu’accueillit par une hospitalité débutante qui balbutiée encore ses premiers mots de la langue universelle, le commerce fit ses premiers pas et on vit rapidement les premiers vaisseaux spatiaux s’envoler en quête de ressource et d'alliance, pour la première fois, Azorius ouvrit ses yeux et, comme éblouit par le premier rayon de la vie, tendit ses bras vers la société galactique.


... - Extrait de l'Opus Galacticus - Histoire des Nations - Azorius (nouvelle entrée)

Lyre
Messages : 210
Inscription : 09 sept. 2015, 10:28
État : Azorius

Re: Azure, la lumière d'Aquablue

Message par Lyre » 15 sept. 2015, 16:04

Le passé de Lyre était aussi mystérieux que son visage. Rare était ceux qui croisèrent son chemin et plus rare encore ceux qui vécurent pour le raconter,
du moins c'est ce que la rumeur prétend.

Inhabituel pour une monarchie, son image n'est diffusée nulle part, ni sur les pièces de monnaie, ni immortalisée en buste sur les places des grandes villes mais lorsque
le peuple commençait à douter de son existence, une nouvelle rumeur concernant un de ses combats faisait soudainement son apparition. Mystérieusement encore, il est
impossible de remonter à la source de ces rumeurs au delà de "l'ami d'un ami".

La plus descriptive de celle-ci, sur laquelle est basée la plupart de nos connaissances à son sujet, présentait une femme svelte et aux cheveux bruns,
vêtue d'une grande cape marron déserticaine. A sa ceinture, un fourreau enfermant une épée dont on disait la lame si fine qu'invisible de tranche.

On décrit, dans la plupart de ces histoires, une combattante farouche préférant les poings et les pieds, violente et parfaitement entrainée, rapide et agile
et dont les coups projetaient, comme une pierre dans l'eau, d'amples ondes même dans les matériaux les plus résistants comme si sa force résonnait avec
la matière même.

Bien que son passé nous soit encore inconnu dans sa majorité, il est possible de retracer son origine à Desertica où l'on raconte qu'elle passa la majorité de
ces 20 dernières années en compagnie de son maitre.

Il est bon de rappeler que ces connaissances sont soumises à modification dû à leur nature incertaine. Il est en effet impossible d'en vérifier la teneur. Ainsi
l'édition de l'Opus Galacticus demande à toute personne possédant des informations concernant Lyre ou Azorius de bien vouloir nous écrire. Récompense à la clé.


... - Extrait de l'Opus Galacticus - Histoire des Nations - Azorius (fin de l'entrée)

Répondre