Sanction pour les traitres

Contre-pouvoir de la Corporation Galactique, le Léviathan est une société secrète souhaitant préserver l’équilibre galactique afin que plus jamais un monopole ou une autorité supérieure ne s’impose. Situé à l’intérieur d’une immense cavité volcanique, le siège n’est que la partie immergée car l’organisation dispose aussi de tout un Réseau de Numéros Léviathan…

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Delamarre
Messages : 738
Inscription : 30 avr. 2011, 20:17

Re: Sanction pour les traitres

Message par Delamarre » 23 déc. 2012, 10:11

Oui, oui, OUIIII mon Némérion, vous voilà revenu à vous, nous avons du pain sur la planche, les services de recherche n'avancent guerre, et ce sera à la loyale que nous devrons leur passer sur le corps!

Un écran télé normalement grisonnant s'allumait de temps à autres pour afficher les résultats du tournoi galactique, une simple distraction qui emplissait le cœur de l'Amiral de joie, quand il vit son État, bien que relégué à la poule inférieure se jouer de l'Amiral Leicester et de l'Irthill très facilement.

Et bien mon cher Andrew, mes pensées vont à vous, votre grade d'Amiral est aussi factice que le mien, je ne sais pas si vous pourrez m'entendre, mais en tout cas je le pense, retournez donc jouer à la dînette, l'un commandant à eu raison de....

L'Amiral arrêta net ses paroles portée par un fier sentiment de victoire...

Ptin Némé, t'as vu ça!???

Hé oh, c'est finit la sieste!!!



L'écran était devenu rouge sang, le pilori de la honte avait de nouveau fait des victimes, et non des moindre...
Personne ne viendrait sauver l'Amiral, la Gestapo galactique l'avait affiché au rang de paria, soupçonné, controversé, il payait les pots cassés, son État était contraint et forcé à 3 652 jours de gels....

Il se tourna vers le président Delanativité.


Bébé, réconforte moi... Je suis dans cette cellule depuis tant de temps, accusé de pseudo inceste sur un gamin cannibale, enfermé sans nulle autres personnes que toi pour m'apporter douceur et réconfort....

Et maintenant un nouveau procès s'ouvre, je traîne les pieds, je traîne mes casseroles, sans raison aucune, nulle présomption d'innocence une fois de plus, l'acte est fait avant toute forme de procès.. mais le geste est bel et bien là...

Némé, si tu sors un jour, je vais écrire sur le papier cette petite lettre à l'Agnarh du Métabunker et au Théran Azhar de l'Epsilon.


Il se saisit d'un morceau de papier hygiénique qui traînait sur sol et après quelques longues minutes de réflexion entama l'écriture de la note, essayant de peser ses mots tant cette nouvelle dictature galactique était susceptible et incohérente.
Théran Azhar, Agnarh,

Ne pensez pas que je vais utiliser 4 chemins nouvelle Gestapo galactique, la nouvelle équipe dont vous vous êtes entouré doit être une belle bande d'incapables, d'ailleurs je leur pisse à la raie.

Mais comment osez vous? Comment pouvez vous...

Sans nulle autres forme de procès vous me gelez "préventivement" affiché au yeux de tous comme un misérable vaurien,au motif d'avoir recours à l'esclavagisme..., en plus de la surexploitation de mon peuple afin de pouvoir briller dans cet univers, remplie de bon à rien et de vaniteux.

Je ne sais vraiment pas dans quelle catégorie vous classer,... Peut être bien les deux, bons à rien et vaniteux.
Quoi qu'il en soit j'attendrais avec impatience quand votre erreur sera réparée que vous veniez me lécher les pieds dans cette salle du tribunal, ce serait la moindre des choses non?

De quoi suis-je accusé exactement?

Comment le Général Longuekeu vas t il pouvoir continuer ses recherches...

Amiral Delamarre

Ps : Le président Delanativité, une fois mon procès au Leviathan terminé vous transmettra le papier, en espérant qu'il ne s'en serve pas comme feuille hygiénique pour besoins libidineux naturels, mais bon c'est un peu le comportement que je devrais avoir à votre égard en voyant vos manières d'agir.
L'Amiral plia le papier, honteux, scandalisé de voir encore le nom de son État affiché sur l'écran de la salle du tribunal, il pensa à cette phrase afin de se donner un peu de baume au cœur.

"Peut importe que l'on me critique, l'important est que l'on parle de moi"


Il se retourna vers le dirigeant du Némérion.



Allez Ôte ton peignoir, ça t'aidera à réfléchir, préparons notre défense, et transmet bien le plie aux deux dirigeants de la nouvelle Gestapo galactique.

Avatar de l’utilisateur
Delamarre
Messages : 738
Inscription : 30 avr. 2011, 20:17

Re: Sanction pour les traitres

Message par Delamarre » 23 déc. 2012, 13:07

L'Amiral y pensait, l'Amiral cogitait,.... pas de réponses, pas un regard... Le voilà seul depuis plusieurs semaines, seul le président du Némérion avait répondu à son appel.

Il en avait marre, son procès ne terminerait jamais, plus personne ne voulait de lui, controversé, mal aimé, voilà ce à quoi il était condamné.
Il avait essayé de faire briller cet univers, d'être présent sur tous les terrains, de participer à tous les combats, mais rien n'avait payé, sa place n'était pas faite.

Le manque de reconnaissance dont il était victime depuis que le nom de son État ai été inscrit au pilori de la honte, l'a fait prendre une décision irrévocable, faible mais irrévocable.

Il ne voulait plus être, même le sourire pervers du Némérion ne l'attirait plus, il devra poursuivre seul sa route, tracer son chemin! Passera t-il le message à son voisin, pour raconter aux générations futures qui était l'Amiral, ce grand homme...


L'Amiral se leva, fit une dernière fois le tour de sa cellule, son ère était passé, ses détracteurs pourront en rire, d'autre le regretterons peut être, il n'en savait rien. Il délia ses lacets, et commença à créer le nœud du pendu, il voulait en terminer, pensant que sa nuque brisé atténuerait ses souffrances.

Il accrocha solidement la cordelette à la vis qui située à côté de l'ampoule, et prononça ses derniers mots.


Mes amis je vous remercie, et mes détracteurs je vous pardonne.

Et franchit le grand pas.

Suspendu à 10cm du sol, l'Amiral agonisa quelques secondes, puis ce fut la fin, plus un geste, plus un bruit, une dernière éjaculation, l'approche du nirvana, une lumière aveuglante.


L'Amiral était mort et son passé avec lui enterré.

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Sanction pour les traitres

Message par Kafelor » 23 déc. 2012, 18:06

----------------------------------------------
Grotte Quartier Général du Léviathan
----------------------------------------------

Les robots gardes du Léviathan s'agitaient dans tous les sens. L'un d'eux arriva en trombe dans l'immense salle du conseil du Grand Menhir. Seuls quelques Numéros et Gardiens Eternels du Léviathan étaient encore présents, les autres étaient repartis sur leurs Etats ou ailleurs pour des affaires plus urgentes. Le GMS revenait d'un aller/retour au Sénat lorsqu'il entendit ses mots :

Messires, l'Amiral Delamarre, il, il, il...

Le robot n'arrivait pas à finir sa phrase. Le GMS le secoua vigoureusement comme pour lui faire cracher le morceau plus vite :

L'Amiral Delamarre est mort. Il s'est pendu dans sa cellule.

Ni une ni deux, tout le monde accourut vers les geôles du Léviathan.




----------------------------------------------
Prison du Léviathan
----------------------------------------------

Les lacets qui avaient servi pour la pendaison avaient été coupés. L'Amiral gisait par terre, les yeux ouverts, comme s'il avait vu le ChristAurel. Le sol était maculé d'un liquide étrange.
Une équipe mixte de médecins et de la police scientifique étaient en train d’ausculter et d'examiner le corps afin d'identifier l'heure du décès.

Une feuille de papier toilette avait été retrouvée à côté du pendu. Des inscriptions rapides y avaient été griffonnées. Il semblait que ce qui avait poussé l'Amiral à se suicider était du à l'annonce fracassante du Grand Conseil qui avait procédé à un gel préventif des avoirs du Delamarre avant d'en savoir plus.

Le GMS se surprit à prononcer ces mots :


-Qu'il repose en paix et qu'il aille retrouver au paradis la Vierge Kaly ou plutôt dans son cas Thorinempire le chaste.
Amen.




----------------------------------------------
Communiqué intergalactique du Léviathan
----------------------------------------------
C'est avec tristesse que nous vous apprenons la mort de l'Amiral Delamarre. Son corps sera rapatrié dans les plus brefs délais auprès de son peuple.

Le Président Delanativité du Némérion est relaché et pardonné de ses fautes pour avoir tenté de délivrer l'Amiral. Toutes nos condoléances pour lui. Mais nous sommes surs qu'il trouvera un autre homme dans sa vie pour satisfaire ses désirs charnels.
Image

Répondre