Galacstar

Le sénat galactique accueille toutes formes de débats politiques qui s'adressent à une importante partie des états de la galaxie. Il est situé dans le cœur du siège et comprend plus de cent salles.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Galacstar

Message par Kafelor » 24 sept. 2010, 17:23

Communiqué du Galacstar :

« Bonjour à toutes et à tous, amis Galacticains, Vertaniens, Aquabluiens, Deserticains, et Volcanains !

Enfin ! Vous l’avez rêvé, vous l’avez tant espéré et attendu et maintenant c’est chose faite : le journal hebdomadaire, Galacstar, revient après quatre années d’absence. Comme vous le savez, l’AAI (l’Acte d’Autarcisme Interplanétaire) décrété le 1er Galan 3724 par le Grand Conseil avait interdit toute communication, presse, radio, journaux, édition, télévision, hologramme ou autres formes de transmission d’informations entre les cinq planètes du Galactica pour des raisons de sécurité intérieure évidente. Aussi, durant cette période, il ne nous a plus été possible de diffuser votre émission favorite, et nous en sommes profondément désolés. Mais depuis aujourd’hui, 43ème jour Desertan de l’année 3728, le Grand Conseil a décidé de mettre fin à cette interdiction pour notre plus grande joie.
Nous sommes donc heureux de vous annoncer la reprise prochaine du Galacstar dans quelques jours ! Au programme comme d’habitude vous seront proposés les principaux événements interplanétaires politiques, économiques, sociaux, culturels, sportifs de la semaine au sein du Galactica. Tout sera décortiqué et analysé pour vous : les bouleversements économiques, les renversements de régime politique, la création ou la fusion d’alliances et de factions, les changements de relations diplomatiques, l’arrivée ou la disparition de nouveaux Etats…
Afin de l’aider dans son travail, le Galacstar a besoin de toutes les informations fraiches du moment et pour cela, le journal fait appel comme auparavant à ces chers téléspectateurs pour lui envoyer en quelques mots ce qu’il ou elle a fait de son Etat chaque semaine.
Par exemple : « J’ai rejoins une nouvelle alliance pour me protéger/retrouver des gens que j’aime/partager des connaissances, des ressources… » ; « j’ai débloqué une nouvelle recherche alors attention à moi/alors n’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé » ; « mon peuple souffre/ va bien/ devient fou/ ne peut pas me comprendre… », « j’ai un problème à régler avec un tel /j’ai déjà réglé le problème/j’ai moi-même un problème… » etc
Bref, vous nous envoyez tout ce que vous voulez au Kafelor, son fils-grand maître Azel recoltera tous vos messages. Nous trierons et publierons ensuite le plus d’informations possibles avec toute notre verve journalistique. Merci d’avance pour votre gracieuse coopération.
Il ne nous reste plus qu’à vous dire à très bientôt et vous attendons nombreux pour nous faire part de vos messages hebdomadaires, et nous écouter et réagir à chaque numéro du… Galacstar !
A très vite les petits caribous. »
Image

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 25 sept. 2010, 16:36

"Bienvenue à toutes et à tous, chers ami(e)s des cinq planètes, pour ce premier numéro du Galacstar.
Ces derniers jours n’ont pas été très riches en événements et en rebondissements si ce n’est peut-être la douzième journée de la Chasseur League qui a tenu toutes ses promesses. Le concurrent du Veloce City a une nouvelle fois fait des merveilles avec son Chasseur VH408 pour remporter brillamment cette course qui se déroulait sur la planète Desertica reliant le Bentica au Geonosis en passant par le Wyrth et Azeroth. Green et Lerua Vol n’ont une nouvelle fois rien pu faire, finissant malgré tout respectivement à la deuxième et troisième place. Le pilote du Veloce City a mené la course de bout en bout et le résultat au classement général à la fin de cette douzième épreuve est qu’il prend la tête du championnat dépassant Gilaec et Nabla. Cela nous donne :
1er Veloce City 131 points
2. Gilaec 124 points
3. Nabla 122 points
4. Lerua Vol 115 points
5. Exitium 115 points
6. Green 114 points
7. Pollis-Massa 113 points
8. Zortor 110 points
9. Azeroth 107 points
10. Arcessitio 106 points
Les autres vous êtes encore à 100 points c’est moi qui décide.

Si vous souhaitez vous inscrire à la prochaine course, rien de plus simple. Rendez-vous pour participer et suivre la treizième étape de la Chasseur League, jeudi prochain (49 Desertan 3728). Le départ sera donné sur Aquablue à 19h précise de l’Etat Mare Infinitus au Blackystark, en passant par Elfy et Pilonia. Je vous rappelle les règles. Vous ne pouvez avoir qu’une seule flotte qui puisse concourir par Etat. Cette flotte ne doit comporter qu’un chasseur et un transport. Il vous est demandé de rejoindre le Mare Infinitus dans la journée du jeudi (avant 19h) et de vous mettre en orbite de l’Etat. A 19h pile, j’enverrai un message de départ à tous ceux qui auront mis une flotte là-bas pour leur donner le feu vert et commencer la course. Il vous faudra d’abord aller en direction d’Elfy, puis du Pilonia et enfin du Blackystark. Pour contrôler la course, mes lieutenants posteront une flotte en orbite de chacun de ses 4 Etats afin de voir votre progression et savoir si vous êtes bien allés dans ses 4 Etats. Dès que vous êtes rendues au Blackystar, envoyez une missive au Kafelor pour lui donner l’heure et la minute de votre arrivée. Le premier ou la première arrivée au BlackyStark recevra 10 points (le 9ème 9 points, le 8ème 8 points et ainsi de suite). Comme vous le savez, les premiers de la Ligue (au bout des 30 courses) recevront des gratifications de crédits. A vous de jouer !

Voilà mes petits caribous, c'était tout pour aujourd'hui. Je vous dis à très bientôt pour un prochain numéro du Galacstar."
Image

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 26 sept. 2010, 16:03

« Rubrique politique internationale maintenant, et aujourd’hui notre dossier spécial porte sur la réussite des membres du Cartel des Étoiles à anesthésier le Galactica de sorte que plus rien ne puisse se passer et que leur domination soit sans partage. Comme nous l'explique un de nos confrères...

Le Cartel des Étoiles ou la discrimination positive

Il existe dans cet univers une alliance dont le nom ubuesque, Cartel des Étoiles, est tout aussi consternant que pathétique et dont l’objectif est de faire tout le contraire de ce qu’on prône. N’est-ce pas formidable ? Comment cela fonctionne ? Laissez-moi-vous expliquer. La première étape a été assez facile. Les États les plus puissants de ce monde se sont mis d’accord en secret pour continuer à être les plus forts. La deuxième étape a été plus compliquée. Il a fallu écrire une pseudo-charte de sorte que cela ressemble à une charte mais pas trop. Par exemple, il est dit pour reprendre ses propres termes de faire ressembler le Galactica en « une grande tablée » autour duquel tout le monde discuterait, rirait, s’amuserait, mais surtout, et c’est le plus important, serait égaux. Ah c’était sans compter ce besoin irrésistible du pouvoir et de la domination absolue qui les rongeaient de l’intérieur. Comment faire alors pour assouvir cette soif narcissique et impériale sans pour autant remettre en cause l’égalitarisme qu’ils prônaient jusque-là ? Longtemps ils ont cherché. En vain. Et puis un beau matin, l’un d’eux a eu cette idée géniale : continuer à se revendiquer comme les défenseurs de l’égalité pour tous, comme les justes et les bons, ceux qui défendent les faibles et les orphelins, tout en se créant officieusement entre gens de la haute société des droits et des privilèges. C’est ce que l’on appelle communément les « discriminations positives » qui consistent à donner plus à certains pour permettre une préservation de l’équité. Bien sûr ces discriminations ci sont des supercheries car normalement ils n’en ont pas besoin. Elles devaient restées secrètes, cachées du bas peuple, afin que le plan puisse fonctionner. Et c’est ainsi qu’aujourd’hui, les gentils Astres (noms des membres du Cartel) utilisent tous les gentils moyens qu’ils ont obtenus grâce à ces discriminations positives pour rester les maîtres incontestés de l’univers. Délations, trahisons, complots, pillages, poutrages, boosts, sont devenus leur lot quotidien. Tenez, pas plus tard que cette nuit, l’un de leurs plus brillants opposants s’est fait détruire entièrement par le Cartel. La raison ? Tout simplement pour un boost trop important et un multi inexistant, discrimination positive à laquelle cet opposant n’avait pas le droit contrairement aux gentils Astres, dont en premier lieu leur boss, l’Exit… Inutile de dire qu'auparvant les gentils Astres avaient fait remonter rapidement ces informations de boost et de multi au Grand Conseil, Grand Conseil entièrement noyauté par les gentils Astres, et qui laisse faire ces discriminations positives sans réagir.
Le monde du Cartel est un monde à part dans lequel la vérité de façade remplace le mensonge révélé et dans lequel l’intelligence sert à cacher la lâcheté et la couardise. Leur seul acte de bravoure : se terrer dans leurs hangars ou en blocus (selon l’attaque adverse) de peur qu’on abime leur jolie armée qui par la force de l’âge n’ayant jamais servi commence à être rouillée.
Jusqu’à quand cette supercherie va-t-elle durer ? »
Image

Anava
Messages : 217
Inscription : 04 sept. 2010, 20:00

Re: Galacstar

Message par Anava » 26 sept. 2010, 19:29

Lorsqu'elle aperçut le dernier numéro du Galacstar tout fraîchement paru, Anava ne put retenir un sourire mi-figue mi-raisin. En effet, même s'il était de notoriété publique que le Galacstar était un ramassis de bribes d'informations erronées au mieux, et de débuts de rumeurs infondées au pire, elle ne s'attendait pas à ce que l'hebdomadaire soit aussi virulent et aussi peu informé. Aussi, décida-t-elle de demander une audition publique et en direct afin de débrayer cette campagne massive de désinformation.

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 26 sept. 2010, 19:48

L'un des journalistes du Galacstar, occupé à écrire un article sur l'économie déplorable de la planète Desertica, se retourna. Il avait cru entendre une voix, telle la Grande Jeanne sur son cheval. Il regarda aux alentours, mais il n'y avait personne.
Surement un insecte se dit-il.
Rien ne se passa pendant plusieurs secondes. Quand soudain, une femme apparut au pas de la porte.
"Vous désirez quelque chose ?"
Image

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 27 sept. 2010, 09:24

Le journaliste avait du l’effrayer, car la femme, après avoir manifesté une colère avec ses grands yeux noirs, était redescendu dans les étages plus bas.
Il décida alors de se remettre au travail. Son article était fin prêt mais il lui manquait simplement un titre un peu choc. Il avait beau se creuser la tête, rien ne lui venait.
Tant pis se dit-il, je garde ce titre, le rédacteur en chef en fera ce qu’il en voudra.
Un étage plus haut, le rédacteur en chef reçut l’article. Il le lut rapidement. Il aurait voulu changer le titre mais par manque de temps, il l’envoya directement au présentateur bien connu du Galacstar à qui on demanda de faire une transition.

« Mes ch(è)r(e)s ami(e)s des cinq planètes,
On savait que l’économie deserticaine laissait parfois à désirer mais là il semble que cette planète est touché le fond. Eléments d’explications sur fond d'émeutes sociales et d'Etats faillis que nous livre l'un de nos confrères.


Desertica demande l’aide de la Corporation Galactique

La situation est plus que critique dans bon nombre d’Etats de Dersetica. Des taux de chômage atteignant plus de 80% de la population, un manque criant de débouchés, des usines de minerais de fers qui ferment les unes derrière les autres car le cuivre des fourneaux de Galactica a remplacé le fer, des politiques de rigueur budgétaire pour payer les dettes qui ne suffisent plus, tout cela combiné a entraîné la ruine complète de certains Etats où l’économie ne fonctionne même plus : c’est le cas de l’Iwachika Sakasuza, de l’Equinox, de l’Abzolyon ou encore du Yawl. Ceux qui auraient l’argent pour investir et qui pourraient apporter de nouveaux capitaux tant espérés préfèrent aujourd’hui s’en aller vers d’autres planètes considérées comme beaucoup plus rentables et plus compétitifs. La situation est devenue si intenable que depuis une semaine maintenant des milliers puis des millions de Déserticains sont descendus dans les rues pour manifester et crier leur colère. Le capitalisme et la démocratie risque bel et bien de s’effondrer prochainement sur cette planète. Des leaders révolutionnaires ont fait leur apparition au sein des manifestants appelant dorénavant à la lutte armée et au renversement des régimes politiques faillis. Les quelques chefs Deserticains qui ont encore un semblant de contrôle sur leurs territoires se sont réunis en cession extraordinaire hier soir au Grand Conseil faisant selon leurs propres termes « un appel à l’aide à la Corporation Galactique » car « Desertica est sur le point de basculer dans le chaos ». « La force intergalactique de la Corporation et son expérience reconnue dans ce genre de sauvetage politico-économique sont les seuls rempart dorénavant contre l’anarchie et la révolution. »
Les chefs Deserticains ont terminé sur cette phrase : « Si aucune intervention extérieure ne se manifeste, nous craignons que l’équilibre des pouvoirs entre les cinq planètes soient rompus et que Desertica fasse désormais cavalier seul, ne répondant plus aux ordres du Grand Conseil ».
Ce message d’appel au secours sera-t-il entendu ? Et surtout que compte faire la Corporation Galactique face à ce fléau économique ?
Vous le saurez bientôt dans la prochaine rubrique du... Galacstar»
Image

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 27 sept. 2010, 17:53

Durant la page publicitaire, le présentateur ne sortit pas de la salle. Il appela son secrétaire pour qu'il lui rapporte quelques raffraichissements. Il le regarda partir ensuite dans les coulisses en train de se faufiler au milieu de la foule de techniciens et de journalistes tous en effervescence pour recevoir l'hôte de marque qui se faisait attendre.
Ah ces technocrates de la Corporation, se dit-il, toujours les mêmes. Ils sont toujours là quand ils le veulent. Peu importe que les autres poireautent pendant ce temps là.
Mais aujourd'hui était un jour si particulier que le présentateur vedette ne pouvait pas imaginer un seul instant que la Corporation ne fasse quémander aucun de ses illustres représentants pour parler et répondre de la situation économique catastrophique qui sévissait au Desertica, de l'attaque en règle du Cartel, ou encore de la 13ème journée de la Chasseur League.
Cependant pour l'instant, personne n'était encore arrivée et ne s'était manifestée.
Le présentateur avait maintenant le regard dans le vide et tapotait sur le clavier de son storyboard pour faire passer le temps. Quelques minutes plus tard, le secretaire revint avec deux chopines et un noir corsé aquabluien.

Merci mon cher. Je commençai à avoir la gorge sèche. Toutes ces infos amères m'ont enlevé le peu de salive qui me restait.
Sinon des nouvelles de la Corpor...


Il n'avait pas eu le temps de finir sa phrase qu'il aperçut au pas de la porte, l'un des plus respectables membres de la Corporation...


[HRP: Quelqu'un du Grand Conseil veut-il bien prendre la parole ?]
Image

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 28 sept. 2010, 22:40

Pas très loin de là, dans une autre salle, un jeune journaliste prometteur marchait vers son rédacteur économique intergalactique, plus connu sous le nom de « Rey ». Le reconnaissant au fond de la salle de reprogrammation, il s'avança d'un pas décidé et lui tendit le papier :
Tenez patron, je pense que ça va vous plaire.
Après quelques secondes de lecture, Rey sourit et tapota sur l’épaule de son jeune scribe comme s’il s’agissait de son fils. Il appuya de son autre main sur un bouton rouge et attendit le bip.
Ouais Grand chef est-ce qu’on a le temps de passer une info avant la décla de la Corpo ?
Pas de truc bidon ?
Non non c’est un truc tout ce qui a de plus sérieux.
Bon ok. J’ai la flemme de le lire avant. Vas-y, balance directement à l’écran après la page de pub.

Quelques minutes plus tard, l’article apparaissait à la télé. Voici ce qu’on pouvait y lire...

Le CEI, seule banque viable du Galactica

"Le monde de la finance souffre en ce moment. La plupart des banques ont été obligées de fermer tout ou partie de leurs portefeuilles d’investissement car les placements sur les marchés financiers devenaient trop risqués. Seule la Bourse de Galactica est apparue comme la seule à résister à cette crise financière, les autres bourses étant de plus en plus délaissées par les investisseurs. Du coup, les institutions de crédit se contentent non sans raison de mettre leurs placements financiers sur la Bourse de Galactica, considérée comme la bourse la moins volatile. Les banques ont du abandonner également un certain nombre de leurs comptes clients pour lesquels elles ne pouvaient plus honorer leur engagement. Et cela pose aujourd’hui un sérieux problème car toutes les banques étant touchées à peu près sensiblement, les clients lésés par la crise ne savent plus vers quelle banque se tourner pour placer leur épargne en lieu sure. Or si cela devait se généraliser, cela aurait pour conséquence grave un manque de liquidités interbancaires qui empêcheraient les financières de se réapprovisionner alors même qu’elles en auraient le plus grand besoin. Selon le dernier rapport de la CBFM (Commission Bancaire, Financière et Monétaire) publié il y a quelques jours, le seul moyen pour endiguer cette crise est de recourir davantage au CEI (Consortium Economique Intergalactique). Cette organisation financière s’est en effet très bien sortie de cette crise et a même profité de cette situation pour gagner des parts de marché. Pourtant elle n'a pas investi un centime en marketing pour se faire connaître et étendre son image de marque. Quel est alors le secret de sa réussite ? Cela proviendrait de trois choses toujours selon la CBFM : de sa capacité de réaction plus importante que ses concurrentes, de ses fonds propres très importants qui lui permettent de faire face à des imprévues, et surtout du fait de son fonctionnement organisationnel qui repose sur un personnel ultra qualifié divisé en départements avec à leur tête des responsables qui se partagent les taches. Et cela fonctionne avec brio. Le CEI est capable depuis de longues dates d’offrir à ses clients toutes sortes de services financiers : cela va du simple conseil en épargne ressources ou spatiale, aux prêts plus ou moins importants (jusqu’à plus de 1 millions d’unités) avec des engagements et des modalités de remboursement toujours plus avantageux. La CBFM recommande donc aux épargnants de choisir la CEI aujourd’hui plutôt que n’importe quelle autre banque car c’est indubitablement la plus intéressante financièrement, la plus fiable et la plus saine. En plaçant votre argent au CEI, vous ne craindrez plus rien : le CEI vous garantit la protection de vos ressources dans leur intégralité grâce à ses hypercryptages et hyperencodages qui n'ont encore jamais été infiltrés. Le Galacstar se devait de le dire à ses téléspectateurs pour que plus jamais vous n'ayez de problèmes d'argent."


Image

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 04 oct. 2010, 10:02

Le présentateur, qui discutait désormais avec son invité de marque pour préparer en off (et dans le plus grand secret) son discours et son interview, entendit la voix du Grand Chef lui seriner aux oreilles dans son spatiocasque.
"Information de dernière minute. Du fait divers. Sur le plateau, dans 30 secondes.
- Ok ok, pas besoin de hurler. Se tournant vers son invité. Excusez-moi Excellence, une urgence. Je reviens vers vous dans quelques minutes."
Le présentateur ne fit que quelques pas pour atteindre le plateau et s’assit confortablement sur son siège élévateur en prenant son plus grand sourire :

« Une page fait divers maintenant. Cela fait 60 ans jour pour jour que le tyran du Dros Delnoch, plus connu sous le nom de Dros le Molosse, a été emprisonné dans les geôles les plus sécurisés et les plus surveillés de la Tour Noire. Avant de voir sa sortie triomphante, petit récapitulatif des événements et de la personnalité controversée de ce personnage…

Dros le Molosse, le cauchemar du Grand Conseil

Né le 03 Volcan 3652 dans l’une des prisons les plus dangereuses de notre monde, Dros Delnoch fut élevé par les autres prisonniers et devint rapidement durant son enfance, un gamin agressif et coléreux. Champion galactique du pugilat carcéral, seul sport existant en prison, il fut respecté par ses paires pour ne pas dire admirer et aduler dans le milieu. Ses parents étant morts en prison peu de temps après sa naissance, le monde pénitentiaire était sa seule famille et son seul refuge. Chaque jour, ses gardiens lui rappelaient qu’il pouvait sortir, mais lui refusait catégoriquement, répondant que « le monde entier est une prison, mais il n’y a qu’en prison qu’on le sait. » Mais au jour de sa majorité, une escouade spéciale intergalactique, à la demande du Grand Conseil, fit irruption dans sa cellule pour l’enlever et l’emmener bien loin de la prison, au milieu d’une forêt équatoriale vertanienne. C’était le seul moyen qu’avait trouvé le Grand Conseil pour se débarrasser de lui. Dros Delnoch leur fit payer très cher leur insolence. Il découvrit des richesses magiques dans le sous-sol vertanien et, comme lui n’en avait pas l’utilité, il marchanda ces richesses contre des esclaves, des drones et des avions de combat. Tyran sanguinaire et sans pitié, il construisit une dictature militaire et se fit un nom sur Vertana : on l’appelait dorénavant Dros le Molosse. Au gré de ses batailles, remportées ou non, sa puissance et la peur qu’il inspirait grandit car ses méthodes étaient d’une rare violence. Il tuait jour et nuit, massacrait, pillait, violait, il faisait de ce monde une boucherie. Il vouait un culte sans commune mesure au Grand-Thorin-le-dieu-tout-puissant, et il obligeait ses sujets à s'agenouiller comme lui et à procéder à des sacrifices humains. Recherché par le Grand Conseil, Dros Delnoch faisait tout pour violer les règles et les codes que ce premier avait instauré afin de revenir le plus vite possible en prison. Et à son plus grand soulagement, ce jour arriva enfin. Condamné à 60 ans de prison, la peine maximale existante de notre galaxie, il fut incarcéré dans la cellule la plus profonde qui soit de la Tour Noire. Considéré par les psychiatres tantôt comme « un monstre froid », tantôt comme « un savant fou », « une machine à tuer », ou un « calculateur psychopathe », il n’a jamais laissé personne indifférent. Et au plus grand malheur du Grand Conseil, qui ne peut pas augmenter sa peine, Dros le Molosse sort (de nouveau) de prison aujourd’hui. Il est probable qu’il ira joindre dès que possible son fils, Dros Delnoch Jr, à qui il a laissé les reines du pouvoir, afin de gouverner ensemble leur peuple et terroriser tout sur leur passage. "

"Place maintenant au direct, où notre envoyé spécial est sur les lieux, devant l’unique sortie de la Tour Noire. Dros Delnoch doit sortir d’un moment à l’autre, je crois ?
- Oui, en fait, ça y est, il vient de sortir à l’instant. Je l’aperçois. Il est entouré par une vague humaine, de journalistes, de juges et d’hommes et de femmes qui sont venus assister à cet événement. Je m’avance vers lui… Dros, un petit mot pour le Galacstar ?... Dros, s’il vous plaît, est-ce que vous êtes content de sortir ?
- Je jouis intérieurement, c’est fantastique. Vive la peine maximale à 60 ans ! Grâce à cela, je peux de nouveau tous vous tuer, car votre Grand Conseil n’arrive pas à faire passer son projet de loi pour des peines à perpétuité au Sénat. Vos hommes politiques sont pitoyables. Maintenant, je suis obligé de tous vous massacrer pour retourner chez moi, en prison. Vous avez compris, où faut que je vous fasse un dessin ? Gloire au Grand Thorin, le dieu tout puissant.
- Pitié Dros, attendez de revoir votre fils pour…

BIIIIIIIIIIPPPPP

- Ah je crois que nous avons eu un petit problème technique. Puisque c’est comme ça, profitons-en pour faire une petite pause publicitaire… »
Image

Avatar de l’utilisateur
Kafelor
Messages : 2701
Inscription : 12 nov. 2008, 23:43

Re: Galacstar

Message par Kafelor » 06 oct. 2010, 13:47

Fin de la page publicitaire dans 1 minute.

« -Notre invité doit s’absenter quelques jours. Le Grand Conseil l’a appelé pour une réunion extraordinaire.
-Je comprends, au moins avons-nous pu préparer sa prochaine intervention. Donc on reprend notre programme normal ?
-Ouais tu peux aller sur le plateau, on t’envoie le scoop suivant.
-Ok, du nouveau concernant notre reporter ?
-Le légiste sur place hésite encore entre une mort par étranglement ou par écrasement facial. »

Le présentateur quitta le Grand Chef et alla s’installer autour du bureau ovale face caméra.

"Chers amis des cinq planètes, de retour sur notre plateau. Nous sommes sincèrement désolés pour ce petit incident technique tout à l’heure, je sais que vous auriez bien voulu voir le sang coulé et nous vous présentons toutes nos excuses. Il est temps de passer à notre rubrique politique intergalactique où nous allons parler cette fois-ci d’une alliance méconnue car leurs membres sont si faibles que l’on n’entend jamais parler d’eux : les Hérétiques. Grâce à cet article, vous saurez enfin tout sur ce qui se cache vraiment derrière ce nom…"

Les Hérétiques ou le néant stratégique


« Qui a dit que « hérétique » rimait avec « stratégique » ? Devant le désert organisationnel et l’inexistence de fonctionnement de l’alliance des Hérétiques, on ne le croirait vraiment pas. Heureusement pour nous, « hérétique » rime également avec « pathétique », « anémique » et « soporifique ». Hérétique vient du grec ancien "hairesis" pour signifier un choix ou une préférence pour une doctrine. Et en effet les Hérétiques semblent bel et bien avoir fait le choix doctrinal du néant stratégique. Aucun porte-parole. Aucune coordination interne. Aucunes négociations diplomatiques. Aucunes relations commerciales. Aucunes richesses et puissances. Bref rien. Mais c’est encore mieux que ça. Toutes leurs rares tentatives pour développer un peu mieux leur alliance se sont traduites par des fiascos systématiques. Alors même qu’ils ont payé pour avoir leur propre marché, ils ne font que trop peu de commerce et d’échanges pour que ce premier soit rentable. Alors même qu’ils ont des demandes d’entrée dans leurs alliances, ils restent muets et n’envoient aucun message aux candidats. Alors même qu’ils pourraient avoir un poids diplomatique, ils laissent les autres décider de leurs relations. Alors même qu’ils ont des flottes et des soldats devant servir à la guerre, ils les laissent se prendre des cuites à longueur de journée. Les Hérétiques semblent adorer se complaindre dans cet univers de non sens. C’est la première fois qu’on voit des marchands qui perdent de l’argent, un ministre du recrutement qui ne recrute pas, un ministre de la diplomatie qui laisse les autres décider de sa politique extérieure et des armées payées à ne rien faire ! En fait les Hérétiques ont raison, ils auraient torts de faire quelque chose, car cela risque d'être un nouvel échec de plus. Et cela est valable également dans l'amélioration de leur charte : surtout qu'ils ne la modifient pas, il vaut mieux qu'elle reste dans l'état afin qu'elle reflète au mieux leur inanité. Pour les paraphraser, les Hérétiques « n’ont pas de charte, ils n’ont qu’un chant ». Chanter, c’est bien leur seul passe temps, mélodies et refrains conduits sous les ordres de ce qu’ils appellent leurs « quatre Grands Ancestraux » et leur « Grand Témoin ». Mais quand viendra le temps de l’hiver, du froid, et de la faim, que vont-ils faire ? Danser ? »
Image

Répondre