Cesser le feu

Le sénat galactique accueille toutes formes de débats politiques qui s'adressent à une importante partie des états de la galaxie. Il est situé dans le cœur du siège et comprend plus de cent salles.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 473
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Cesser le feu

Message par Gin U » 29 avr. 2012, 13:28

C'est un nouveau venu qui ère, d'un pas lent, dans les couloirs du sénat, bien que certains en ont déjà entendu parlé, personne ne l'avaient encore vue d'aussi prés.

C'est avec un grand honneur qu'il se dirigea vers le sénat, et qu'il ouvra ces portes.

Il continue son avancé vers le conseil, s'arrêta pour enlever sa bure et pour confier son sabre au gardien du conseil.

Tout en s'inclinant


Mesdames, Messieurs les conseillers

Se redressant

Je me présente à vous, Seigneur Gin U dirigeant de l'état Gin U, et en cette période sanglante, je suis le messager de l'Imperium Novus pour délivrer un message aux Seigneur de l'Entiche et du Midkemia fondateur de l'alliance Edelweiss

il se tourna vers ces deux Seigneur afin de délivrer son message

Nobles Seigneurs je suis très honoré d'avoir été choisit par mon alliance pour la représenter, afin de vous faire part de certaines conditions sur l'arrêt des attaques contre les Edelweiss.

en effet, les différents seigneurs de l'Imperium Novus s'engagent à ne plus raser les différents Seigneurs de votre alliance.

En contre partie l'Imperium Novus réclame:
- une compensation de 2 000 000 crédits par seigneurs de votre alliance, et par semaine.
- une défense ne dépassant pas 200 tourelles, par état.
- une flotte Imperium Novus en orbite ( sonde ) de chacun de vos état.

Si ces conditions sont respectées les rasages seront stoppés, les pillages moins fréquents, cependant si l'une de ces conditions n'est pas ou n'est plus respectée, les rasages reprendront.
Vous disposez de 24 heures pour nous faire part de votre réponse, à compter de maintenant.

Sachez toute fois que je ne suis la que dans le seul but de vous délivrer un message et de vous soumettre une solution, me retenir prisonnier ou même me tuer servirai nullement votre cause, car je ne possède aucune volonté ni flotte susceptible de vous attaquer

Il fit quelque pas en arrière tous en continuant à regarder respectueusement les deux seigneurs fondateurs de l'alliance Edelweiss.
Il s'inclina et se retourna afin de se rendre dans la salle d'attente pour laisser les co-fondateurs Dame Mia et Reine Xodia délibérer
Dernière édition par Gin U le 30 avr. 2012, 13:32, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 473
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Re: Cesser le feu

Message par Gin U » 30 avr. 2012, 12:53

le seigneur Gin U revint dans la salle du Senat après de longues heures d'attentes.
il salua le grand conseil, et les fondateurs de l'alliance Edelweiss en s'inclinant.


Mesdames, Messieurs les conseillers

Dame Mia, Reine Xodia

bonjour

se redressant, et se tournant vers les co-fondateur de l'alliance Edelweiss

je me permets de revenir vers vous afin de connaitre votre décision concernant le cessé le feux proposé par les Impeirum Novus, la proposition arrivant à échéance.

il se recula sans quitter la salle du Sénat

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 473
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Re: Cesser le feu

Message par Gin U » 30 avr. 2012, 16:36

Gin U s'avança de nouveau devant les co-fondateurs de l'alliance Edelweiss

cela fait plus de 24h que je suis en ces lieux en attendant une réponse de votre part, tous ce que j'ai eux en contre partie c'est un mutisme et un gel intensif des différents Etats de votre alliance se qui reflète une attitudes non honorable, voir lâche.

de plus mes missives sont elles aussi restées sans réponse.

il recula de quelques pas

c'est avez grand regret que je vous annonce que le cessé le feu ne sera ratifié, et que je vais de ce pas en informer le reste des Imperium Novus

il se retourna et prit la direction de la sortie, en n'oubliant pas de récupérer son sabre et sa bure

Mesdames, Messieurs les conseillers je vous salue

il prit la porte et s'en alla rejoindre son vaisseau pour regagner ses terres

Avatar de l’utilisateur
Delamarre
Messages : 738
Inscription : 30 avr. 2011, 20:17

Re: Cesser le feu

Message par Delamarre » 02 mai 2012, 15:55

L'Amiral Delamarre entra dans cette salle désertée ou tout du moins ce qu'il en restait depuis les récentes attaques du clone William de Annebaut, où seul le représentant du Gin U était présent épris entre deux courants d'airs. Ils avaient par le passé échangés de nombreux mots lors de grands débats conçernant l'organisation interne des Novus, mais les mots prononcés qu'il entendit, tel que "lâche" ou "non-honorable", le mirent hors de lui.

Il se mit en face du représentant l'interpellant de vive voix tout en le pointant du doigt, sans prendre le temps de monter sur l'estrade.


Alors petit représentant ventrippottant, larvaire jusqu'au bout des ongles, je vais vous apprendre une chose en diplomatie, pesez vos mots...

Vous allez me demander pourquoi je m'en prend à vous ainsi?

Et bien, en usant de détours ou de métaphores, je vais vous l'expliquer. Votre renommé chien de guerre, d'autres l'apelleront finis à la pisse, et j'en passe et des meilleurs, celui dont on ne doit pas prononcer le nom, car il est la cause du gel des Edelweis, qui par ailleurs ont eu l'honnêteté de prévenir tous les Etats de la galaxie, dont on jouer de franchises, sans pour autant attirer l'unanimité de l'univers, en aurait il me semble oublié toutes règles.

Et oui il y a de cela deux jours galacticains, votre cher chafouin Artefact, à eu l'audace, l’impétuosité, que dis-je, le COURAGE! De venir s'en prendre à un Etat de deux jours, pour ne pas le nommer l' Etat Maladie. Et de quelle débilitée il fut preuve en lui demandant de un rançon suite à son pillage, pour ne pas subir de rasages intempestifs.

Dirigeant du Gin U, croyez moi, racketter 1000 cuirassiers et chasseurs nucléaires à un Etat de 2 jours, pour ne pas le raser!, n'est il pas faire preuve d'une grande lâcheté?, l'Artefact en aurait-il perdu ses testicules à raser les Edeleweis, tel est la question, ou alors en a t-il eu une fois dans sa vie, c'est peut être ça la vérité!. Comment voudriez vous que nos jeunes Etats se développent avec des parasites tels que lui!!!

J'aimerais passer ce message à l'Artefact, si vous le voulez bien cher dirigeant! alors,...


Il se saisit d'un stylo bille et d'un morceau de papier Kleenex, version toilette, sur lequel il griffonna ces quelques mots.

Bubon de la galaxie dirigeant de l'Artefact,

En plus de vos heures d'attaques et de rasages, avec vos compères d'infortunes, vous vous prenez pour le mafieux de l'univers. Le plus grave dans tout cela est de ne rien dire, la "loi du silence" comme on l'appel! Mais sachez que dès le moment ou j'ai eu vent de vos exploits sur notre petit bébé de deux jours, vous avez atteint un stade encore plus bas que celui de l'Olympus dans mon coeur, et ce n'est pas rien!!

Vous savez quoi? Je vous pisse à la raie, triple andouille de lâche dégénéré.

Amiral Delamarre.

Ps: Le cordialement n'est pas nécessaire.



Une fois le papier griffonné, il le donna au dirigeant du Gin U, qui le cas échéant espérait, qu'il le lui ferait parvenir le plus promptement possible, l'Amiral espérant une réponse sénatoriale de l’intéressé.

Dirigeant du Gin U, j'espère que vous pèserez vos mots la prochaine fois, pour être irréprochable, vos trublions doivent être irréprochables.

L'Amiral claqua les talons et se plaça au fond de la salle.

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 473
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Re: Cesser le feu

Message par Gin U » 02 mai 2012, 17:32

le seigneur Gin U interpelé par l'Amiral Delamarre, resta comme figé sur place.
après un moment il se retourna, pour faire face a son interlocuteur.


sachez Amiral que si j'ai été envoyé ici se n'est pas pour ma renommée de guerre, qui est je vous l'accorde aussi élevé qu'un brin d'herbe sur un green de golf, mais pour ma retenu vis a vis des événements.
Si mes propos ont offensés qui que se soit, je m'en excuse, ce n'est pas se que je voulais, j'ai simplement essayer de narrer les faits.

cependant je ne peux toutefois vous laissez dire que je suis, je vous cite : " un petit représentant ventrippottant, larvaire jusqu'au bout des ongles ". J'ai certes une façon de jouer différente, mais qui a la même légitimité d'existence que la votre ou celle de n'importe quel seigneur.

le seigneur Gin U écouta attentivement l'Amiral Delamarre au sujet de l'artefact

je vais de ce pas transmettre vos propos oral et écris au seigneur de l'Artefact Flamme.

le seigneur Gin U s'exécuta et transmit les propos de l'Amiral mot pour mot

je ne commenterai pas vos propos envers le seigneur de l'Artefact, qu'ils soient justifiés ou non, je vous transmet simplement le fait que s'il a attaqué l'état maladie, c'est simplement que pour lui cette état montre une croissance trop rapide dans un laps de temps réduit.
si toutefois davantage explications vous sont nécessaires j'inviterai Le représentant de l'Artefact en ces lieux pour que vous puissiez en parler ensemble.

le Seigneur Gin U décida de retarder son départ, et de rester au sénat.

Midkemia
Messages : 330
Inscription : 27 août 2010, 19:53

Re: Cesser le feu

Message par Midkemia » 02 mai 2012, 18:39

Au siège de l'alliance, il régnait un chienlit guilleret. Au mitan de la salle, la princesse Sushido élucidait le mystère entourant les arcanes d'un de ses ineffables mojitos, cette boisson dont la Princesse avait fait son nectar diurnal, avec force gestes et sourires devant une assistance médusée et altérée. Dans un écoinçon, adossée à un arc boutant de facture arcadienne en porphyre incrusté de mana, l'impératrice Shalil de l'Herndall rognonnait contre la décadence de la jouvence. Sur un sofa, Ishtia Tadesh larmoyait à chaudes larmes mais Kleenex était à ses côtés pour l'égayer. Lunaë arborait une moue disgracieuse, elle préférait l'atmosphère claustrale et méditative de son cabinet. Pour la sempiternelle occurrence, Mia et Xodia se haranguaient comme des mégères mal affaitées.

Cette atmosphère chamarrée fut brisée par la survenue messéante d'une estafette du Sénat. Il trémulait de se sentir enfin Élu. Tant d'obsécrations, tant de mortifications avaient fécondé l’avenir d’une séraphine expectante. D'exultation, une perle lustrale palpita au coin de sa paupière, épousa le relief d’une joue cachectique creusée par les ascétismes et les macérations. Il se cambra, fit saillir son buste, sa haute silhouette se dessinant sur l’horizon enflammé par les dernières palpitations d’un soleil fatigué. Il déclama d'un timbre cristallin :


Nobles Seigneurs, Nobles Dames, je m'autorise, et amnistiez-moi cette outrecuidante entremise d'une certaine discontinuité à vos augustes activités, toutefois je suis mandaté de la télégraphie de l'homélie d'un plénipotentiaire des Imperium Novus, envers laquelle vous éprouverez potentiellement une certaine sollicitude.

A l'agonie de l'allocution, les Erynies s'absorbèrent en méditatives contemplations. Les oreilles d'albâtre de Dame Mia devinrent purpurines, offensée dans leur délicate façon par les mots dissonants et malgracieux de l'oukase des Novus. Elle haussa élégamment ses épaules liliales. On ne pouvait guère supputer plus de béotiens sans envergure et ganaches.La Reine Xodia décida derechef d'en référer à Leister outrepassant ainsi le véniel éréthisme nerveux de Dame Mia qui ne prisait guère que l'on empiétât sur ses apanages régaliens. En effet, absorbé en de chimériques croisades, Leister demeurait couramment distant du siège de l'Edelweiss, tentant d'éthériser l'ankylose mortifère de la nébuleuse à coup d'affrontement de blindés herculéens.

[Quelque part sur Désertica]

Appel prioritaire sur la ligne privée …



(Leister) Putain, c’est pas le moment, les filles.

Un hologramme de l’Amiral Leister, caché derrière une carcasse de char tout aussi holographique venait d’apparaître dans la pièce, accompagné du brouhaha inhérent à tout champ de bataille qui se respecte.


(Leister) Que puis-je faire pour vous ?

(Mia) Les Novus exigent de poster des forces militaires à nos frontières et qu’on paye pour…

(Leister) QUOI ? Et depuis quand l’Edelweiss leur doit des comptes ?

(Mia) Mon chou, tu fais parti de l’élite. Tout le monde voudrait prendre notre place.

Explosion, le char holographique est littéralement désintégré. L’Amiral plonge pour se cacher derrière un couvert proche.

Et donc qu’attendez-vous de moi ?

(Sushi) Bah que tu leur montres ton c...

Mia lança le regard noir numéro 6, celui qui faisait vraiment peur, ce qui stoppa net l’indomptable princesse du Seirasei dans sa tirade. Visiblement en train de s’impatienter, Andrew pris les devant et lança :

Vous avez de quoi noter ?

Je ne lâcherai pas le moindre crédit à une bande de sous-merdes qui à défaut d’intimider le monde lui fait plutôt pitié. Ajoutez que si ces connards foutent les pieds sur mon État avec leurs merdes, ils prendront autant de coups de pieds au cul que nécessaire et ce jusqu'à ce qu’ils remballent leurs clics et leurs clacs. Et transmettez leurs mes amitiés et tout le tintouin.


(Mia) Ah et…

Violente explosion, on entend vaguement l’Amiral hurler avant que le signal ne se coupe de lui-même. Fin de transmission.

Les splendides prunelles des Erynies, reflétèrent à l'unisson une approbation sans équivoque et zélatrice. Le girond Andrew que Xodia câlinait d’œillades effervescentes témoignait d'une acuité univoque.


(Xodia) Il est de plus en plus beau, ce Leister. Et quel guerrier !

(Sushi') Bon alors j'ai un plan pour les tacler ces connards.

(Mia) Mes chéries, vous ne pensez tout de même pas que nous allons nous abaisser à combattre ces rustauds sans élégance ?

(Xodia) Avec l'élégance d'Andrew on mettrait au moins toutes les femmes de l'Univers à genoux ma chérie !

(Mia) Et puis je n'ai nulle envie de me déplacer au Sénat pour y entendre toujours la même ennuyeuse rengaine.

(Sushi') Renvoyons le messager se cramer les sourcils et se geler dans le Sénat en ruine.

(Xodia) Mais on dit quoi ?

- ... (inaudible)

L'estafette diligemment déléguée arriva anhélant dans la salle, où la déliquescence triomphait et où le démon flamboyait, pour relayer un pli compendieux mais exempt de tout ambages.

FUCK !

C'est ainsi que, se délestant de leurs ballasts, les rupines incarnations de la schlague divine se mirent en route vers des lieux où elles pourraient enfin toucher à l'ataraxie.

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 473
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Re: Cesser le feu

Message par Gin U » 06 mai 2012, 18:40

le seigneur Gin U fut surpris d'une telle réponse, et se mit à penser tous haut.

attendre aussi longtemps pour nous faire parvenir un aussi futile message, je trouve que la non réponse été plus intéligente...
de tels propos illustrent bien le proverbe " le silence est d'or et la parole est d'argent "

il se resaisit et se mit à lire distinctement la réponse des conseillés de l'Imperium Novus

Vos insultes reflètent la pauvreté de votre intelligence, la faiblesse de vos esprits que vous aimez à considérer comme fin et subtil.

Nous n'en sommes même pas surpris ... Ceux qui vous connaissent bien également.

Vous n'êtes qu'une princesse de salon sans envergure dont l'égo vous berce dans un monde imaginaire où vous vous complaisez, vous et vos guerriers de pacotilles, de salons ...
pour notre part, vous n'existerez plus ... Vous ne serez qu'un terrain de jeu pour nos flottes qui attendront les premiers instants de vos dégels pour venir s'amuser, se divertir. Vous deviendrez nos paysans en charge d'alimenter nos stocks de matières premières. Rien de plus !
Et comme vous avez argué l'ensemble des états qui compose la galaxie à vous suivre dans votre faiblesse, à notre tour, nous les incitons également venir se servir sur vos états.

Au plaisir de vous retrouver agenouillé devant l'Imperium Novus.


le Gin U se retira pour aller se désaltérer

Avatar de l’utilisateur
Sergent Kami
Soulis de Kalyso
Messages : 785
Inscription : 20 févr. 2008, 10:36

Re: Cesser le feu

Message par Sergent Kami » 07 mai 2012, 20:44

Blam.

Les portes de la salle s’ouvrirent violement, laissant aux maternelles venues assister à un crêpage de chignon aussi inutile et vide de sens que le cerveau d’un Novus l’occasion de voir un homme, un vrai. Encapuchonné l’arrivant se plut à descendre d’un pas lent les marches sous le regard à la fois surpris et envieux d’une poignée de clodos encore éveillés.

Arrivé en bas, l’inconnu posa au sol un holotransmetteur qui en s’allumant, fit apparaitre la silhouette du désormais bien connu Amiral Leister. Bombant le torse en imitant le fantoche des Novus qui lui servirait d’interlocuteur, Andrew lança en introduction d’un ton moqueur :


Alors comme ça, la poussière se croit déjà reine de l’univers ?

Nous n’allons pas nous mentir, malgré vos tenues d’apparat, votre présence est aussi significative et constructive qu'une stratégie militaire pour un Novus. Ah oui, vous en êtes aussi… Toutes mes condoléances.

Alors ma soubrette, puisqu’il est question de jouer aux grands, nous devrions pouvoir nous arranger.


L’hologramme de l’Amiral commença à pianoter sur un pad, visiblement à la recherche de quelque chose.

Voyons voir… Réunion… Revue des troupes… Ah ! Entre la réunion d’Etat-major et l'ennuyante séquence « raconter ma vie chez Sushi »… Parfait.

Cela se passera uniquement entre toi et moi ; je ne voudrais pas que mes consœurs écourtent leurs vacances…

Voilà ce qu’on va faire ma petite : J’ai deux petites heures à te consacrer entre douze et quatorze heures. Je mets une raclée à ton armée en plastique pour calmer tes ardeurs et pendant ce temps, tu me prépare un bon repas accompagné d’un excellent Earl gray. Et cela à intérêt d’être bon, le contraire risquerait de m’irriter passablement.

Allez à demain, pauvre type.

Dans le silence le plus total, l’hologramme disparut. Tout comme l’étrange messager.
Amiral Andrew K. R. Leister, dit le Feu, à votre service.
Un homme éclairé a écrit :Sergent dieu n'aime pas être contredit ! :evil:

Avatar de l’utilisateur
Gin U
Messages : 473
Inscription : 12 mars 2012, 16:45

Re: Cesser le feu

Message par Gin U » 08 mai 2012, 12:46

le seigneur Gin U revint rapidement après avoir été alerté que l'Amiral Leister faisait route vers son état.

il vit trop tard le message de ce dernier, mais relança la lecture et lui répondit au vu des événements:


Amiral Leister, je suis surpris de voir que vous ne respectiez pas la neutralité du messager, meme si je ne renie pas mon appartenance à l'Impérium Novus.

de plus faire bouger votre flotte pour venir chez moi, prétendre à un éventuel "duel" est vide de sens quand on connait mes positions et la taille de mon armée, sa n'aurai été ni plus ni moins qu'un rasage de mon état, tel l'effondrement d'un château de cartes, bataille sans grand honneur et gloire de votre part mais le fin stratège que vous êtes doit le savoir mieux que moi.

j'espère toute fois que les différents earl gray, des différentes ménagères de mon état, préparé spécialement pour votre venu sont à votre gout.

Répondre